Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Amiante dans les vieilles maisons

Imprimé depuis: DiagActu Forum
Categorie: ESPACE PUBLIC
Nom du Forum: Propriétaires, acquéreurs, locataires... : vos questions ici
Description du Forum: Qui mieux que les diagnostiqueurs peut répondre à vos questions sur les diagnostics immobiliers ?
URL: http://forum.diagnostiqueur-immobilier.fr/forum_posts.asp?TID=9835
Date: 14-Aout-2022 à 09:19


Sujet: Amiante dans les vieilles maisons
Posté par: Guests
Sujet: Amiante dans les vieilles maisons
Posté le: 24-Mai-2022 à 18:23
Bonjour
Je suis propriétaire depuis 2001 d'une maison de 1957.
Cloisons d'origine en brique platrière, plafond en lattis recouvert de platre.
Carrelage dans le couloir, la salle de bain et la cuisine, parquet ailleurs.

J'ai lu aujourd'hui que certains plâtres pouvaient contenir de l'amiante, de même que certains vieux carrelages. Or j'ai démoli les cloisons existantes il y a environ 10 ans, il me reste une partie du carrelage (recouvert de parquet) et j'ai allègrement poncé les plafonds pour les refaire....

Je me pose la question aujourd'hui, dois-je m'inquiéter ? Sur les risques encourus à l'époque, encourus encore aujourd'hui.

Pour les murs c'est trop tard bien sur, mais est-ce que je devrais envisager de faire faire des analyses sur le carrelage restant et les plafonds "intacts" ?
Je n'avais aucune espèce d'idée que ça puisse contenir de l'amiante, j'avais juste fait analyser un papier goudronné dans un mur en pierre à l'époque avant de percer une porte. Le gars qui était venu faire le prélèvement m'avait dit à l'époque que les gaines de câbles élec en contenaient certainement mais ne m'avait alerté sur rien d'autre.

Merci de vos retours



Réponses:
Posté par: redox
Posté le: 24-Mai-2022 à 21:56
Il y a plus de 3000 produits ou matériaux contenant de l'amiante dans les application du BTP, après cela veut pas dire que dans chaque maison d'avant 1997 il y en ais forcement.
mais oui les colles et joints de carrelage peuvent en contenir, des joints/tresses entre menusieries et maçonnerie, des faux plafonds, des dalles de sol, les sous couche de certain revêtement de sol souple en lés, des canalisations, les plaque phoniques sous les eviers en inox, les plaques phoniques derrière les porte de placards métal coulissantes,des mastics de vitrages, des joints de dilatations, des panneaux de faux bois décoratif en soubassemnt en vrai amiante, des fausses ardoises en vraies amiante, de portes, des volets, des tuiles de rives, toiture ondulée, l'étancheité de toit terrasse, d'abris de jardin en shingle, dans la chaudière, sur la porte du four electrique, sur ton bureau d'atelier ou établi, en cloison seche intérieures, même les premiers placo de "lambert" des années 70 a début 80, ainsi que les bandes calicots, la peinture anti humidité en sous sol,, les ragréages, les joints "klingerite" entre tes canalisations de chauffage et circulateurs/pompes, les calorifugeages, des cartons de stockage aussi en amiante,les allèges , les appuis de fenêtres,certains enduits décoratif comme le " tol'ofect" avec ses paillettes projetées dessus, les plâtre projeté, l'enduit de façade, certains rideaux tissés, dans les radiateurs a gaz, convecteurs éléctriques, dans les intérupteur ronds ancien a bascule en métal type "tumbler", dans les cheminées 
Bon tu vois que la liste est longue.


Posté par: contact-etic
Posté le: 25-Mai-2022 à 09:28
Ouf
J'ai cru que t'allais nous faire la liste des 3000...
Pour faire bref, la loi impose un repérage spécifique avant travaux pour éviter toute exposition inconnue.
Maintenant, il est toujours possible de demander ce type de diag en expliquant ce qui a été fait pour que le diagnostiqueur oriente ses prélèvements intelligemment, on peut aussi faire une mesure d'empoussièrement de l'air et frottis afin de vérifier une éventuelle polution résiduelle.
Et puis en parler à son généraliste et faire des radios mais l'exposition est relativement récente donc peu de chance de voir quelque-chose...
Les risques, vous les encourrez avec le temps qui passe seulement si vous avez été exposé, il faut en moyenne une quarantaine d'années avant de developper un cancer.   

-------------
Aux ambitieux qui ne se contentent pas de la vie ni de la beauté du monde, il est imposé pour châtiment qu'ils ne comprennent pas la vie et restent insensibles à l'utilité et à la beauté de l'univers


Posté par: redox
Posté le: 25-Mai-2022 à 23:03
@contact etic: pas toujour vrai cette histoire de 40ans pour develloper un cancer.
Une juge du tribunal de Creteil est décédée du mésothéliome après y avoir travailler (été exposé a l'amiante ) au bout de 10 ans.
Ses collègues maintenant sont sans pitiés sur les affaires d'amiante apparement.
Ils tapent fort sur les fautifs.


Posté par: contact-etic
Posté le: 26-Mai-2022 à 11:29
Les exceptions sont toujours bonnes à savoir !
Malheureusement, comme dans beaucoup de domaines de risques, on s'y sensibilise que lorsqu'on est concerné plus ou moins directement, c'est humain mais pas très pro...

-------------
Aux ambitieux qui ne se contentent pas de la vie ni de la beauté du monde, il est imposé pour châtiment qu'ils ne comprennent pas la vie et restent insensibles à l'utilité et à la beauté de l'univers


Posté par: Christophe67
Posté le: 26-Mai-2022 à 14:05
Message posté par redox redox a écrit:

@contact etic: pas toujour vrai cette histoire de 40ans pour develloper un cancer.


Je tiens à préciser que le lien de cause à effet entre l'exposition dans les locaux du tribunal de Créteil de cette personne, et son décès à 62 ans n'a pas été fait. La reconnaissance d'un lien avec l'amiante est lié à la nature de la maladie, mais l'exposition à l'origine de la maladie peut avoir été bien avant, par exemple quand elle faisait ces études, depuis l'école maternelle jusqu'à l'université.



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre