Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Voici les dires d'un agent immobilier

Imprimé depuis: Diagactu Forum
Categorie: ESPACE PUBLIC
Nom du Forum: Propriétaires, acquéreurs, locataires... : vos questions ici
Description du Forum: Qui mieux que les diagnostiqueurs peut répondre à vos questions sur les diagnostics immobiliers ?
URL: http://forum.diagnostiqueur-immobilier.fr/forum_posts.asp?TID=8183
Date: 24-Oct-2017 à 11:33


Sujet: Voici les dires d'un agent immobilier
Posté par: seagate
Sujet: Voici les dires d'un agent immobilier
Posté le: 06-Oct-2017 à 11:18
Bonjour a tous
j ai un client qui m'a envoyer un mail 
je vous laisse le lire!!!
je suis pour ma part un diagnostiqueur travaillant dans l'amiante depuis 7 ans dans un bureau de contrôle

j'attend avec impatience vous commentaire!!!!


Le 03/10/2017 - 16:41
Pour le service : Service commercial

Bonjour,

Je vous contacte pour avoir quelques informations de professionnels de l'amiante.

Je suis en train d'acheter une maison dont les propriétaire enlèvent de l'amiante caractérisé dégradé en démolissant les plaques dites amiantées.

Selon leur agent immobilier "ce n'est rien l'amiante", et ce dernier prétend vendre des maisons amiantées et en plus mauvais état, car "ce n'est pas si dangereux" et  d'ailleurs "personne n'en est mort de manière avérée hors des usines". Me signifiant de même que le désamiantage et les mesures conséquentes sont inutiles et une perte de temps et d'argent, car tout serait exagéré pour des raisons lucratives.

Je commence à me faire du souci et j'aurais besoin d'un avis extérieur.

PS: est-il vraiment possible de désamianter en nettoyant et aérant une maison par des moyens non professionnels? quel est le danger potentiel de ces actes?

Bien à vous



Réponses:
Posté par: ajdof
Posté le: 06-Oct-2017 à 12:13
Bien sur qu'il est possible de désamianter soit même, il faut juste bien aérer les locaux, pour que l'amiante ne se concentre pas trop dans un local clos, et aille plutôt polluer les voisins. Sinon, un chiffon sur le bas du visage, contre la poussière, et une solide paire de gants sont quand même indispensable pour ne pas se blesser.
En ce qui concerne le danger, il y a surtout le risque de se prendre une plaque sur le pied, il vaut mieux aussi prendre des chaussures de sécurité. il faut féliciter l'agent immobilier pour ses bon conseils et ne pas hesiter a lui demander un petit coup de main.

Sinon, quel est le véritable sens de vos questions ? savoir si des professionnels vont vous répondre n'importe quoi ? dans quel but ?


Posté par: andy
Posté le: 06-Oct-2017 à 16:12
(ajdof, précise quand tu passes au 2nd degré ... j'ai eu peur ! LOL)
Plus sérieusement : hors de question d'acheter suite à ce désamiantage sauvage.
1) si les désamianteurs doivent passer une qualif, c'est pas pour faire joli, ecadré au-dessus du bureau du patron
2) je ne me risquerais pas à vivre dans une maison polluée par les poussières d'amiante, aucun moyen ne permettant d'être certain d'une absence totale de contamination
3) SURTOUT ne pas se gêner à contacter l'ARS pour leur expliquer la situation (mise en danger des futurs occupants ...), après bien sûr en avoir avisé l'AI (et le signaler à sa FNAIM ou autre, s'il s'en revendique ...).


Posté par: NoVice
Posté le: 06-Oct-2017 à 17:30
Pour les pollutions amiante ,il y a un service spécialisé de l'OCLAESP :

https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Notre-institution/Nos-composantes/Au-niveau-central/Les-offices/Office-central-de-lutte-contre-les-atteintes-a-l-environnement-et-a-la-sante-publique-OCLAESP

https://lannuaire.service-public.fr/gouvernement/administration-centrale-ou-ministere_185567


Posté par: seagate
Posté le: 06-Oct-2017 à 17:43
aucune question je voulais voir le niveau !!!
de plus je connais la réponse!!!!!!
 c est juste les questions d'un  Mr LAMBDA  qui m'a envoyé çà hier!!!


Posté par: redox
Posté le: 07-Oct-2017 à 09:29
Vous savez quoi?
Moi ce genre de post de newbie, me fait penser a un "TESTING" de journaleux, pour "jauger" de nos compétences techniques et voir s'il y a pas encore des rigolos dans nos rangs.
Peut-être la 2ème partie de UFC Que choisir.
Episode 1: le DPE
Episode 2: L'amiante


Posté par: n&b
Posté le: 07-Oct-2017 à 10:23
d'où, peut-être, le pseudo...accumuler de l'info pour pouvoir la restituer plus tard dans un éventuel article de presse.


-------------
'même le plus noir nuage a toujours sa frange d'or'


Posté par: ASTERDI
Posté le: 07-Oct-2017 à 12:38
Un nouveau scandale en perspective !?  Party

-------------
Ne jamais jouer à saute-mouton avec une licorne. JAMAIS !


Posté par: redox
Posté le: 07-Oct-2017 à 13:51
On pourrait parler aussi des journaleux qui beneficient d'abbatement fiscaux TRES AVANTAGEUX ! ! que nous autre auront jamais.
Ci dessous les explication repris d'un site

Mettons fin aux privilèges fiscaux des journalistes

  
    
 

TOUS LES FRANÇAIS SONT CENSÉS ÊTRE "ÉGAUX" DEVANT L’IMPÔT. L’ARTICLE 13 DE LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN RAPPELLE QUE LES IMPÔTS "DOIVENT ÊTRE ÉGALEMENT RÉPARTIS ENTRE TOUS LES CITOYENS EN RAISON DE LEURS FACULTÉS". VOILÀ, LE PRINCIPE INSCRIT DANS NOTRE CONSTITUTION, MAIS EN RÉALITÉ, CERTAINS BÉNÉFICIENT DE PASSE-DROITS TRÈS AVANTAGEUX, C’EST LE CAS DES JOURNALISTES. CES DERNIERS BÉNÉFICIENT ENCORE AUJOURD’HUI D’UNE "NICHE FISCALE" CRÉÉE EN 1934.

Une déduction d’impôt corporatiste coûteuse pour les contribuables !

Inscrite à l’article 81 du code général des impôts, cette disposition permet aux journalistes de déduire directement 7 650 euros de leur revenu imposable pour « les frais inhérents à leur fonction ». Peu importe que l’activité de journaliste soit exercée à temps plein ou à temps partiel ! Peu importe que le journaliste soit détenteur d’une carte de presse ou non !

Concrètement, un journaliste gagnant 3 000 euros par mois verra, grâce à ce dispositif, le montant de ses impôts être divisé par près de deux. Il ne paiera que 2125 € d’impôts par an, alors qu’un autre contribuable avec les mêmes revenus que lui sera imposé à hauteur de 4 153 euros. Le manque à gagner pour l’Etat est, dans cet exemple, de 2028 € par journaliste.

Un privilège qui n’a plus de justifications !

A l’origine, cette mesure se justifiait en raison de l’impossibilité pour la plupart des journaux français d’après guerre de disposer des ressources financières suffisantes pour rembourser l’intégralité des frais professionnels. Dans ce contexte, l’Etat a accepté d’assumer ces défraiements.

Cependant, depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, les conditions salariales des journalistes ont évolué. Désormais, les frais professionnels de la plupart d’entre-eux sont pris en charge par leurs journaux. Les journalistes peuvent donc cumuler les remboursements effectués par leur entreprise et celui de l’Etat !

Une garantie anti-contrôle fiscal

Ce double remboursement est d’autant plus scandaleux que l’article 81 du Code général des impôts précise que les frais professionnels des journalistes « sont toujours réputés utilisés conformément à leur objet et ne peuvent donner lieu à aucune vérification de la part de l’administration ». Cela veut donc dire que les défraiements de journalistes ne peuvent faire l’objet d’aucun contrôle fiscal !

Et les journalistes en veulent plus : -40% d’impôts pour usage de mascara !

Dernièrement, les journalistes de l’audiovisuel ont réclamé le droit à un abattement fiscal de 40 % de leur revenu, dont 10% au titre du remboursement des « frais esthétique ». Pour reprendre notre exemple d’un journaliste gagnant 3 000 euros par mois, si cette mesure était appliquée, il ne paierait plus que 1 180 euros d’impôts soit 2 973 euros de moins qu’un autre contribuable disposant des mêmes revenus... 
Les stars du JT apprécieront cette attention. Les mieux payés de nos "stars du petit écran" profiteront d’un cadeau fiscal pouvant atteindre 80 000 euros.



Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 07-Oct-2017 à 13:57
Je déteste cette façon de procéder.

L'article 81 du CGI est aussi facilement accessible que nos propres textes et il dit EXACTEMENT le contraire de ce que vous hurlez sur ce forum qui ne vous a rien fait.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000029042367&cidTexte=LEGITEXT000006069577




-------------


Posté par: redox
Posté le: 07-Oct-2017 à 14:07
Mais antoine pourquoi tu t'enerve ainsi!?
j'ai fait un copier coller d'un sitehttp://www.stopauxprivilegesdelapresse.fr/  et puis c'est tout.
Rien de malsain je suis désolé c'était pas mon but.



Posté par: Brutalgus
Posté le: 07-Oct-2017 à 16:06
Bonjour SEAGATE,
il aurait été intéressant de nous faire une copie e votre réponse,
j'espère que vous vous en profiterez pour mettre en avant l'incompétence de l'agent immobilier et les bêtises qu'ils peuvent raconter pour toucher leur commission...

Notre drame en fait réside majoritairement que tous les jours des agents immobiliers racontent n'importe quoi sur les biens immobiliers qu'ils vendent, sur les artisans et leurs devis, et surtout sur les diagnostiqueurs qui sont incompétents et passent leur temps à se protéger et les empêchent de vendre leurs nanars... 
Tout ça bien entendu en se positionnant oralement par des avis techniques en faisant croire à leurs clients qu'ils s'y connaissent en bâtiment  alors qu'au final la seule chose qu'ils savent faire c'est vendre... 
comment des acheteurs n'arrivent-ils pas voir le poteau rose !!



Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 07-Oct-2017 à 17:32
Message posté par redox redox a écrit:

Mais antoine pourquoi tu t'enerve ainsi!?
j'ai fait un copier coller d'un sitehttp://www.stopauxprivilegesdelapresse.fr/  et puis c'est tout.
Parce que celui qui copie-colle (sans sourcer, au passage) un tel article le reprend à son compte.

Parce que Diagactu n'est pas le lieu d'un tel délire propagandiste, factuellement faux.

Parce que la taille des caractère (+le gras) indique que l'on crie, voire ici que l'on hurle. C'est une agression envers les lecteurs.

Un message faux + relayé sans vérification ni recul + en caractère gras + hors sujet par rapport au forum : j'ai déjà quatre bonnes raisons de m'énerver.


-------------


Posté par: omd
Posté le: 07-Oct-2017 à 19:49
Factuellement un individu de plus de 30 ans aujourd'hui, ne respirera pas plus de poussières d'amiante cumulé que ce qu'il a respiré avant l'âge de 7 ans, confortablement installé à hauteur de plaquettes de frein automobile, ou à jouer sur le dallami de la crèche dans les restants de cette maison, mais c'est vrai que c'est assez sauvage tout çà... comme quoi le monde évolue peu.... et antoine de défendre sa copine journaliste....(Tongue)

Ps : un pro de l'amiante depuis 7 ans qui attend nos réactions, on nous prend vraiment pour de la cervelle de gelée de cons... à la royale !


-------------
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))


Posté par: redox
Posté le: 08-Oct-2017 à 20:23
Pas très finot le seagate.
Il a oublié de joindre sa carte de presse aussi.



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre