Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Réforme de la certification

Imprimé depuis: Diagactu Forum
Categorie: ESPACE PROFESSIONNEL
Nom du Forum: Les actus de DiagActu
Description du Forum: Réactions et commentaires
URL: http://forum.diagnostiqueur-immobilier.fr/forum_posts.asp?TID=7968
Date: 27-Juin-2019 à 01:55


Sujet: Réforme de la certification
Posté par: diagimmo
Sujet: Réforme de la certification
Posté le: 14-Fev-2017 à 11:27
L'info circule beaucoup depuis hier. La DHUP présente aujourd'hui mardi un projet d'arrêté visant à aménager et unifier les 6 domaines de certification. Les principales mesures sont notamment l'allongement des cycles à 7 ans, un contrôle sur ouvrage et une obligation de formation dans les 6 domaines et une obligation de certification des organismes de formation. Du lourd donc.

Avant de féliciter untel ou untel, attendons la fin des discussions sur ce texte pour savoir s'il bénéficiera réellement aux diagnostiqueurs. En tous cas, le ministère du logement veut aller vite et publier cet arrêté, qui devrait abroger les 6 autres actuellement en vigueur, pour une entrée en application éventuelle à partir du 1er janvier 2018. Ce qui semble très court.

On en saura plus sur tout ça dès demain.

Pour les abonnés à la Veille Réglementaire, lire à ce sujet :
http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3548" rel="nofollow - http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3548



Réponses:
Posté par: andy
Posté le: 14-Fev-2017 à 11:30
Message posté par diagimmo diagimmo a écrit:



Avant de féliciter untel ou untel, 


Pas besoin, Untel s'auto-félicite déjà ... Wink


Posté par: pascal85
Posté le: 14-Fev-2017 à 11:36
Passer de 5 ans à 7 ans, bon, à défaut de mieux, on progresse.
Mais, avec en plus une formation continue, un contrôle sur ouvrage dans les 6 domaines ?... qui viennent en plus des mentions dans plusieurs domaines, là on s'enfonce dans la gabegie.
C'est moi où les fonctionnaires du ministère du logement n'ont rien compris ?!


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 14-Fev-2017 à 14:01
Elles vont coûter très cher les deux années de rab...
Donc merci infini aux nouveaux Dieux du diagnostic. ..

-------------


Posté par: andy
Posté le: 14-Fev-2017 à 15:17
Quel talent ce Untel ...
Laisser fuiter la petite partie d'info qui l'arrange pour se faire mousser, en oubliant au passage la pilule qu'il va falloir avaler ...
Prosternons-nous devant le grand sauveur !

Et prenons rdv avec nos banquiers, va falloir provisionner ...



Posté par: HH
Posté le: 14-Fev-2017 à 18:36
Message posté par ANTOINE PIETRINI ANTOINE PIETRINI a écrit:

Elles vont coûter très cher les deux années de rab...
Donc merci infini aux nouveaux Dieux du diagnostic. ..

Malheureusement, ils ne sont pas nouveaux ! ... ils n'ont donc même pas cette escuse


Posté par: andy
Posté le: 14-Fev-2017 à 19:53
Message posté par HH HH a écrit:

Message posté par ANTOINE PIETRINI ANTOINE PIETRINI a écrit:

Elles vont coûter très cher les deux années de rab...
Donc merci infini aux nouveaux Dieux du diagnostic. ..

Malheureusement, ils ne sont pas nouveaux ! ... ils n'ont donc même pas cette escuse
 LOL (rire jaune ...)


Posté par: ASTERDI
Posté le: 14-Fev-2017 à 20:32
Message posté par diagimmo diagimmo a écrit:

[...] Les principales mesures sont notamment [...] et une obligation de certification des organismes de formation. [...]


En effet ça va être du lourd pour les OF qui ne sont pas OC (ou filiales d'OC) !!!!!


-------------
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 14-Fev-2017 à 21:08
Si ça se trouve, il faudra peut-être faire ses futures formations chez des gens dont c'est VRAIMENT le métier... l'amiante dans des VRAIS OF avec plate-forme, sas et tout et tout...

On peut toujours rêver :)

-------------


Posté par: marco34
Posté le: 14-Fev-2017 à 21:25
AU 1 JANVIER 2018 ?? AVEC EFFET RETROACTIF SINON A QUOI CA SERT POUR 2017 ??



Posté par: marco34
Posté le: 14-Fev-2017 à 21:34

COMMUNIQUE L.D.I.

En attendant le réexamen de notre statut, la validité de vos certifications passe de 5 à 7 ans !

 

Cher confrère,

C’est normalement aujourd’hui que devrait être annoncé officiellement dans le cadre d’une réunion portant sur un nouvel arrêté de compétence, le prolongement de la validité de vos certifications actuelles de 5 à 7 ans.!

C’est là un premier geste fort du gouvernement en attendant http://oxi64.com/c6.php?ec=2&l=hH58tH69iWxs&i=ZGRnlGiTZ2pn&t=ZA&e=lqOk2JHGpXeZmcmXnMabmMliy6M&u=m6iq1GqSYJqikciamdCZm8uVzF+W0qBj1smopqymxsemY2eaYZhiaV6CqoJ/sIV8jXe0hIaoYaTIyg&v=7" rel="nofollow - le débat de fond sur le statut du Diagnostiqueur Immobilier engagé par Madame la Ministre Emmanuelle Cosse et auquel L.D.I va participer.

C’est aussi une première bataille de gagnée pour votre toute jeune association, de celle qui font que dorénavant plus personne ne vous manquera de respect quand vous direz que vous être vous aussi , un membre de L.D.I.

En effet, même si sans doute comme d’habitude FNAIM et FIDI tenteront de faire croire à leurs adhérents que cette bouffée d’oxygène c’est à eux qu’ils la doivent, ce sont bien vos milliers de courriers adressés au Ministère de l’économie puis à celui du Logement, les dizaines de question écrites allant dans le même sens des députés de tous bords que vous avez sollicités et http://oxi64.com/c6.php?ec=2&l=hH58tH69iWxs&i=ZGRnlGiTZ2pn&t=ZA&e=lqOk2JHGpXeZmcmXnMabmMliy6M&u=m6iq1GqSYJqikciamdCZm8uVzF+W0qBj1smopqymxsemY2ebYJRiZ16Uyp+R0JacjabKoaPSpaiPx5qpq53JjZujotCR0ZWcYaDJmA&v=7" rel="nofollow - les relances jusqu’au plus haut sommet de l’Etat que L.D.I a faites en janvier qui sont à l’origine de ce résultat.

Le temps de la « chose publique » n’est pas le même que celui de la société. Sans moratoire ou prolongement, la majorité des plus expérimentés d’entre nous auraient préféré renoncer plutôt que de repasser pour la troisième fois les mêmes examens cette année. Le risque de manquer de bras au moment même où de nouvelles obligations étaient programmées était clairement prévisible.

Si bien entendu, nous ne manquerons pas de tenir au courant de la suite de cette annonce tous http://oxi64.com/c6.php?ec=2&l=hH58tH69iWxs&i=ZGRnlGiTZ2pn&t=ZA&e=lqOk2JHGpXeZmcmXnMabmMliy6M&u=m6iq1GqSYJqikciamdCZm8uVzF+W0qBj1smopqymxsemY2eaYZNcfYKCsod8o3uJp5OpgIHCXoCorWOvo6fb&v=7" rel="nofollow - ceux qui soutiennent notre mouvement depuis le 29 février dernier, nous vous invitons tous à relayer cette information au plus grand nombre de vos collègues qui ne sont pas encore membres de notre association.

Merci à tous !



Posté par: HH
Posté le: 14-Fev-2017 à 21:44
Aïe, ça fait mal aux yeux Cool !!! 


Posté par: andy
Posté le: 14-Fev-2017 à 22:35
"bouffée d'oxygène" ...
Avec une bonne poignée de fibres d'amiante en suspension, que nos amis de LDI semblent ne pas avoir vu passer ...
Attendez de voir L'ENSEMBLE de la mesure, les gars ...
Et sortez les chéquiers !


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 14-Fev-2017 à 23:33
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

COMMUNIQUE L.D.I.
Non, franchement Marco...

Soit nous balancez le vrai texte partagé entre le ministère et les fédés, soit vous ne dites rien. Mais pas cette soupe là,

Non mais franchement...


-------------


Posté par: omd
Posté le: 15-Fev-2017 à 06:25
Félicitons, Félicitons,   HugHugHug

Ces Pig qui ont tout compris.... ont réussi à faire pondre le cso sur les 6 domaines au lieu de 2, soit 6.000 € de cout '1000X 6) au lieu de 2.000...Bravo, Bravo...Hug

Avant sur 40 ans de carrières, vous passiez vos examens 7 fois (à 500 balles l'exam et 1000 le cso çà faisait 5000X 7 soit 35.000 euros) maintenant ce sera 5 fois (soit 500X 6 = 3.000 + 6000 de cso, soit 9.000 X 5 = 45.000 €uros )  28 % d'augmentation et vous vous félicitez ??? Plus de contrôles, plus chersHugHug

Quel sombre Censored va encore osez se Hug....

Moi je file à la Chaloupe, au moins je sais ce qui va m'y arriver.....


-------------
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))


Posté par: bvco
Posté le: 15-Fev-2017 à 08:04
Message posté par omd omd a écrit:

Félicitons, Félicitons,   HugHugHug

à 500 balles l'exam 

heu non plus 500... ça c'était tous les 5 ans si c'est tous les 7 ans ça sera 700 !!! ben oui sinon ils perdent de l'argent :-(
tu peux refaire ton calcul.... c'est plus 28%... :-(


Posté par: marco34
Posté le: 15-Fev-2017 à 08:17
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

COMMUNIQUE "ASSOCIATION REPRESENTEE PAR 2000 ADHERENTS..."

En attendant le réexamen de notre statut, la validité de vos certifications passe de 5 à 7 ans !

 

Cher confrère,

C’est normalement aujourd’hui que devrait être annoncé officiellement dans le cadre d’une réunion portant sur un nouvel arrêté de compétence, le prolongement de la validité de vos certifications actuelles de 5 à 7 ans.!

C’est là un premier geste fort du gouvernement en attendant http://oxi64.com/c6.php?ec=2&l=hH58tH69iWxs&i=ZGRnlGiTZ2pn&t=ZA&e=lqOk2JHGpXeZmcmXnMabmMliy6M&u=m6iq1GqSYJqikciamdCZm8uVzF+W0qBj1smopqymxsemY2eaYZhiaV6CqoJ/sIV8jXe0hIaoYaTIyg&v=7" rel="nofollow - le débat de fond sur le statut du Diagnostiqueur Immobilier engagé par Madame la Ministre Emmanuelle Cosse et auquel L.D.I va participer.

C’est aussi une première bataille de gagnée pour votre toute jeune association, de celle qui font que dorénavant plus personne ne vous manquera de respect quand vous direz que vous être vous aussi , un membre de L.D.I.

En effet, même si sans doute comme d’habitude FNAIM et FIDI tenteront de faire croire à leurs adhérents que cette bouffée d’oxygène c’est à eux qu’ils la doivent, ce sont bien vos milliers de courriers adressés au Ministère de l’économie puis à celui du Logement, les dizaines de question écrites allant dans le même sens des députés de tous bords que vous avez sollicités et http://oxi64.com/c6.php?ec=2&l=hH58tH69iWxs&i=ZGRnlGiTZ2pn&t=ZA&e=lqOk2JHGpXeZmcmXnMabmMliy6M&u=m6iq1GqSYJqikciamdCZm8uVzF+W0qBj1smopqymxsemY2ebYJRiZ16Uyp+R0JacjabKoaPSpaiPx5qpq53JjZujotCR0ZWcYaDJmA&v=7" rel="nofollow - les relances jusqu’au plus haut sommet de l’Etat que L.D.I a faites en janvier qui sont à l’origine de ce résultat.

Le temps de la « chose publique » n’est pas le même que celui de la société. Sans moratoire ou prolongement, la majorité des plus expérimentés d’entre nous auraient préféré renoncer plutôt que de repasser pour la troisième fois les mêmes examens cette année. Le risque de manquer de bras au moment même où de nouvelles obligations étaient programmées était clairement prévisible.

Si bien entendu, nous ne manquerons pas de tenir au courant de la suite de cette annonce tous http://oxi64.com/c6.php?ec=2&l=hH58tH69iWxs&i=ZGRnlGiTZ2pn&t=ZA&e=lqOk2JHGpXeZmcmXnMabmMliy6M&u=m6iq1GqSYJqikciamdCZm8uVzF+W0qBj1smopqymxsemY2eaYZNcfYKCsod8o3uJp5OpgIHCXoCorWOvo6fb&v=7" rel="nofollow - ceux qui soutiennent notre mouvement depuis le 29 février dernier, nous vous invitons tous à relayer cette information au plus grand nombre de vos collègues qui ne sont pas encore membres de notre association.

Merci à tous !


Voila je ne sers plus la soupe.

Je suis EFFARE devant toutes ces réactions négatives ici, comme vous le dites attendons de voir venir avant d'inventer je ne sais quoi. Pour une fois que cela bouge.... personne n'est content du système actuel alors pourquoi tant de dénigrement, quelque chose m' échappe...



Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 15-Fev-2017 à 08:29
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

Je suis EFFARE devant toutes ces réactions négatives ici, comme vous le dites attendons de voir venir avant d'inventer je ne sais quoi. Pour une fois que cela bouge.... personne n'est content du système actuel alors pourquoi tant de dénigrement, quelque chose m' échappe...

Pour une raison très simple, cher confrère : ceux qui prétendent publiquement que cette révolution "positive" est de leur fait (et à qui vous faites une pub gratuite) annoncent par ailleurs qu'ils vont "faire casser devant le conseil d'état ce texte s'il reste en l'état"...

Je vous laisse seul juge du procédé...



-------------


Posté par: marco34
Posté le: 15-Fev-2017 à 08:32
?? Et alors...
A ce soir j'ai du boulot...


Posté par: diagimmo
Posté le: 15-Fev-2017 à 10:15
Le ministère du logement a présenté mardi un projet d’arrêté visant à homogénéiser et à renforcer la certification des 6 domaines de compétences des diagnostiqueurs.


Le ministère du logement a surpris tout le petit monde du diagnostic immobilier en présentant hier mardi un projet d’arrêté visant à abroger les 6 arrêtés compétences des diagnostiqueurs.

Le projet de texte soumet désormais tous les domaines de certification à un régime unique, allonge la durée du cycle de certification et renforce la formation et la surveillance des diagnostiqueurs.

Principale nouveauté, la durée de validité des certifications est allongée à 7 ans, avec effet d’aubaine immédiat pour les diagnostiqueurs actuellement certifiés puisque leur certification pourra être prolongée de 2 ans, à condition d’avoir passé avec succès un « contrôle sur ouvrage global ».

En outre, le projet de texte supprime l’examen théorique dans le cadre de la recertification et le remplace par une « surveillance documentaire ».

Encore de nombreuses discussions


En revanche, le nouveau dispositif renforce la formation qui devient obligatoire pour tous les domaines. Une formation qui ne sera dispensée que par des organismes dument certifiés et qui feront l’objet de plusieurs audits réguliers.

Le projet de texte alourdit également la surveillance et introduit le « contrôle sur ouvrage global » (un seul contrôle désormais mais pour les six domaines) qui pourrait présenter des difficultés d’organisation.

Ce nouveau dispositif unifié, qui va encore faire l’objet de nombreuses discussions, présente l’avantage d’être plus lisible et donne un peu d’air aux diagnostiqueurs à court terme. Mais il devient globalement plus exigeant et pourrait également s’avérer au moins aussi coûteux.

Le ministère du logement veut faire publier l’arrêté avant les élections de mai pour une entrée en vigueur à partir du 1er juillet 2017 pour la certification des organismes de formation et à partir du 1er janvier 2018 pour la certification des diagnostiqueurs.


Posté par: Tadpol
Posté le: 15-Fev-2017 à 10:17
On va attendre, et espérer que l'avenir soit différent de ce qui est envisagé.

Alors oui on gagnerait deux ans, mais la contrepartie est trop violente ! J'ai l'impression que les pouvoirs publics nous prennent pour des nuls et/ou des escrocs. On mettrait en place un système avec la double peine, du contrôle et formation continue, et en plus la certif cyclique. 

C'est soit l'un soit l'autre, pas les deux en même temps, ça n'a aucun intérêt !


Posté par: million54
Posté le: 15-Fev-2017 à 11:52
Si la date d'entrée en vigueur pour les diagnostiqueurs est le 1er janvier 2018, ceux qui doivent repasser leur certifications en décembre 2017 perdent l'avantage de la prorogation des 2 ans (c'est mon cas).



-------------
"N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites. Décide de vouloir ce qui arrive... et tu seras heureux."
(Epictète)


Posté par: marco34
Posté le: 15-Fev-2017 à 12:28
Message posté par million54 million54 a écrit:

Si la date d'entrée en vigueur pour les diagnostiqueurs est le 1er janvier 2018, ceux qui doivent repasser leur certifications en décembre 2017 perdent l'avantage de la prorogation des 2 ans (c'est mon cas).


Oui C est le cas de beaucoup de personne, c'est le but du jeu....


Posté par: diagimmo
Posté le: 15-Fev-2017 à 13:29
Message posté par marco34 marco34 a écrit:


?? Et alors...
A ce soir j'ai du boulot...


Marco34, le scepticisme ambiant que vous déplorez, provient notamment du fait que les anciens d’ici se souviennent des nombreuses initiatives syndico-commerciales pas toujours responsables d’Yvan Marzolf. Des diagnostiqueurs qui ont parfois pu se sentir un peu trahis, voire floués, et c’est un euphémisme. Tout ça a laissé des traces, comme vous le voyez par certains commentaires ici, aussi bien auprès des diagnostiqueurs qu’auprès de certaines instances publiques.

Les fédérations sont sans doute critiquables, et nous nous gardons bien à Diagactu d’en être trop proches, mais il faut reconnaître qu’elles ont réalisé un vrai travail de terrain depuis plusieurs années pour aboutir à l’évolution positive du dispositif que nous appelons tous de nos vœux. Et il y a encore du boulot visiblement.

Ce ne sont pas toujours ceux qui parlent qui agissent le plus…


Posté par: Cat72Diag
Posté le: 15-Fev-2017 à 14:39
C'est bizzare de changer les régle pile poile 2 mois aprés que tout le monde repasse les certif .... !
Recevoir un mail avec en gros "Votre certification actuelle est prorogée de 2 ans" .... et pis plouf !
Diagnostiqueur 0 - 1 Organisme certificateur & formateur !

Elle est pas belle la vie ( sauf pour toute la profession des  diagnostiqueurs sérieux  qui ont tous passé leur certif en novembre - octobre 2012 & 2007) .

Je me disais part contre pour les mauvais et les malhonnête qui ont peiné a avoir leur certif : cadeaux de 2 ans ;-)


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 15-Fev-2017 à 15:06
Je ne comprends pas tout. 
Le peu que j'ai compris est que la validité des certifications, passerait de 5 à 7 ans, en attendant que le ministère refonde l'ensemble (?).
Donc ceux qui devaient repasser les certifs courant de cette année, sont repoussés jusqu'en 2019.

La refonte pourrait être une certification initiale pour les nouveaux,
puis une formation continue par organisme lui même certifié (agréé)
un contrôle documentaire et un contrôle sur ouvrage global toutes les X années.

Et terminé les examens à répétitions.




Posté par: Cat72Diag
Posté le: 15-Fev-2017 à 15:12
Non d'aprés ce qui  est plublié la réfrorme est mise en place au 1er janvier 2018, après que tout le monde repasse les certifs .


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 15-Fev-2017 à 15:20
Mince !

Pourtant je lisais ceci "effet immédiat" :

"Principale nouveauté, la durée de validité des certifications est allongée à 7 ans, avec effet d’aubaine immédiat pour les diagnostiqueurs actuellement certifiés puisque leur certification pourra être prolongée de 2 ans, à condition d’avoir passé avec succès un « contrôle sur ouvrage global


Posté par: Cat72Diag
Posté le: 15-Fev-2017 à 15:28
Dernière actu :

http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3549



Posté par: HH
Posté le: 15-Fev-2017 à 15:33
On se calme ..... pour le moment rien n'est publié et ceux qui pensent savoir n'ont entendu que des bruits (de chiotte pour untel, de travail pour les autres) .... la seule certitude est que cela va aller vite .... donc AMHA, la patience reste de mise, même si c'est difficile.


Posté par: Cat72Diag
Posté le: 15-Fev-2017 à 15:38
Calme .... il fallait dire ça a ceux qui ont lancer un beau mail :"Votre certification actuelle est prorogée de 2 ans"
Big smile


Posté par: HH
Posté le: 15-Fev-2017 à 16:01

Mon post est visible par tous y compris aux adeptes des scoops à la BFMTV.



Posté par: marto69
Posté le: 15-Fev-2017 à 18:24
Kamoulox???  james.doe ?


Posté par: andy
Posté le: 15-Fev-2017 à 19:07
En attendant, c'est avec un sourire un peu crispé que je viens de poster le chèque pour ma formation amiante "spécial recertification avec mention", qui, si ça se trouve, ne sera pas valable, puisque non-certifiée ... Mais qu'on me demande quand même pour pouvoir m'inscrire à la recertif cet été, recertification qui ça se trouve ne me servira à rie, puisque finalement mon cycle en cours pourrait éventuellement être prorogé de 2 ans, en échange de quelques k€ supplémentaires pour, sur chaque domaine, un CSO et 5 jours de formation certifiée d'ici 2 ans ...

Alors oui, un grand MERCI à LDI !
Si la prorogation, c'est grâce à vous, bah le reste aussi ...
Vu ce que ça va nous coûter, j'ai bien fait de garder mon "don" à l'asso, pour le placer sur un livret A ...
Les intérêts me paieront au moins l'apéro avec l'auditeur lors de mon CSO !


Posté par: omd
Posté le: 16-Fev-2017 à 05:47
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

 

Je suis EFFARE devant toutes ces réactions négatives ici, comme vous le dites attendons de voir venir avant d'inventer je ne sais quoi. Pour une fois que cela bouge.... personne n'est content du système actuel alors pourquoi tant de dénigrement, quelque chose m' échappe...


C'est bien parce que les choses t'échappent, que tu es effaré... bizarrement, moi je comprend très bien que tu ne comprennes pas  !!! que plus de contrôles sur site, plus de certifications des formateurs, et plus de formations des certifiés par certifiés certifiants,  moi je peux te certifier que çà va coûter plus et que les indépendants (dont je ne suis plus) vont se faire manger tout cru, normal, un truc de plus leur échappe... C.Q.F.D.


-------------
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))


Posté par: marco34
Posté le: 16-Fev-2017 à 06:55
Message posté par diagimmo diagimmo a écrit:

Message posté par marco34 marco34 a écrit:


?? Et alors...
A ce soir j'ai du boulot...


Marco34, le scepticisme ambiant que vous déplorez, provient notamment du fait que les anciens d’ici se souviennent des nombreuses initiatives syndico-commerciales pas toujours responsables d’Yvan Marzolf. Des diagnostiqueurs qui ont parfois pu se sentir un peu trahis, voire floués, et c’est un euphémisme. Tout ça a laissé des traces, comme vous le voyez par certains commentaires ici, aussi bien auprès des diagnostiqueurs qu’auprès de certaines instances publiques.

Les fédérations sont sans doute critiquables, et nous nous gardons bien à Diagactu d’en être trop proches, mais il faut reconnaître qu’elles ont réalisé un vrai travail de terrain depuis plusieurs années pour aboutir à l’évolution positive du dispositif que nous appelons tous de nos vœux. Et il y a encore du boulot visiblement.

Ce ne sont pas toujours ceux qui parlent qui agissent le plus…

OK 
Donc LDI  c  est les bouffons du Roi ou des Rois... Puisqu ils ne sont pas visiblement sité dans votre article (extrait) :

.....Le ministère du logement veut faire publier l’arrêté avant les élections de mai pour une entrée en vigueur à partir du 1er juillet 2017 pour la certification des organismes de formation et à partir du 1er janvier 2018 pour la certification des diagnostiqueurs.

 

http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3550" rel="nofollow - Réforme de la certification : ce qui attend les diagnostiqueurs déjà certifiés

 

Attention, ces modalités sont celles prévues dans le projet d'arrêté. Elles sont susceptibles d'évoluer sur plusieurs points dans le cadre des discussions menées par la DHUP avec les organisations professionnelles (CDI Fnaim, Cinov FIDI et CFDI) qui travaillent notamment pour alléger ce projet de réforme.


Donc mes chers confrères vous remercierez vous belles organisations professionnelles pour ce beau bordel en perspective....



Posté par: omd
Posté le: 16-Fev-2017 à 07:36
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

 
Donc LDI  c  est les bouffons du Roi ... 

(---)


Donc mes chers confrères vous remercierez vous belles organisations professionnelles pour ce beau bordel en perspective....


Alléluia, finalement tu sembles avoir compris LOL  (sauf que c'est pas donc mais et en français, il n'y a pas de lien de causalité entre les fait : que certains soient des bouffons, je te cite, et que d'autres négocient des bouffonneries, je transgresse..)

Reste une question en suspend, encore un p'tit effort l'ami, selon toi ce serait une avancée ou un recul cette réforme ?

d'ailleurs ce serait un bon sondage çà, alors que les négos battent leurs pleins, demander l'avis de ceux qui passent par ici...


-------------
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))


Posté par: herve.diag
Posté le: 16-Fev-2017 à 08:23
je suis d'accord, un bon sondage. Certaines choses sont encore flou mais ce qui est sur, c'est que ça va nous couter une blind. Je ne sais pas vous, mais rien que pour un DPE, ça coute déjà pas mal alors pour tout!!!!!

 Y en a qui vont se gaver sur notre dos.

Et comment organiser le contrôle de l'ensemble, en une seule fois?

Il faudrait qu ils regardent un peu ce que demande les diagnostiqueurs(voir sondage). marre des décideurs qui sont à mille lieux du terrain.


Posté par: diagimmo
Posté le: 16-Fev-2017 à 09:44
marco34, c'est un fait, l'association LDI (si elle a réellement une existence légale) n'est pas conviée à la concertation sur ce projet d'arrêté.
Tout le monde peut en tirer les conclusions qu'il veut.

En tous cas en ce qui nous concerne à Diagactu, on relaie l'actualité LDI :
http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3344
http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3389
http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3440

Sur les 3 associations citées, je le répète, nous nous gardons bien d'en être trop proches pour des tas de raisons.


Posté par: andy
Posté le: 16-Fev-2017 à 10:45
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

Message posté par diagimmo diagimmo a écrit:

Message posté par marco34 marco34 a écrit:


?? Et alors...
A ce soir j'ai du boulot...


Marco34, le scepticisme ambiant que vous déplorez, provient notamment du fait que les anciens d’ici se souviennent des nombreuses initiatives syndico-commerciales pas toujours responsables d’Yvan Marzolf. Des diagnostiqueurs qui ont parfois pu se sentir un peu trahis, voire floués, et c’est un euphémisme. Tout ça a laissé des traces, comme vous le voyez par certains commentaires ici, aussi bien auprès des diagnostiqueurs qu’auprès de certaines instances publiques.

Les fédérations sont sans doute critiquables, et nous nous gardons bien à Diagactu d’en être trop proches, mais il faut reconnaître qu’elles ont réalisé un vrai travail de terrain depuis plusieurs années pour aboutir à l’évolution positive du dispositif que nous appelons tous de nos vœux. Et il y a encore du boulot visiblement.

Ce ne sont pas toujours ceux qui parlent qui agissent le plus…

OK 
Donc LDI  c  est les bouffons du Roi ou des Rois... Puisqu ils ne sont pas visiblement sité dans votre article (extrait) :

.....Le ministère du logement veut faire publier l’arrêté avant les élections de mai pour une entrée en vigueur à partir du 1er juillet 2017 pour la certification des organismes de formation et à partir du 1er janvier 2018 pour la certification des diagnostiqueurs.

 

http://www.diagnostiqueur-immobilier.fr/actu2.asp?num=3550" rel="nofollow - Réforme de la certification : ce qui attend les diagnostiqueurs déjà certifiés

 

Attention, ces modalités sont celles prévues dans le projet d'arrêté. Elles sont susceptibles d'évoluer sur plusieurs points dans le cadre des discussions menées par la DHUP avec les organisations professionnelles (CDI Fnaim, Cinov FIDI et CFDI) qui travaillent notamment pour alléger ce projet de réforme.


Donc mes chers confrères vous remercierez vous belles organisations professionnelles pour ce beau bordel en perspective....


Je ne crois pas que quiconque à l'exception de LDI ait un jour pu sous-entendre que LDI était une organisation professionnelle, encore moins reconnue par nos autorités de tutelle ...

Pour résumer :
- on fait croire qu'on a une importance que l'on n'a pas forcément pour attirer le chaland
- on reprend à son compte le résultat de longues discussions, encore en cours, en faisant fuiter uniquement ce que le chaland sus-cité veut entendre (youhou, votre certif valable 2 ans de plus)
- quand les côtés négatifs deviennent publics, on met ce volet-là sur le dos des autres acteurs du débat ...

AMHA, de nombreux donateurs de LDI devraient regretter de pas plutôt avoir pris une carte de membre à la Chaloupe !

Et sans aller jusqu'à utiliser le terme de bouffonneries, tout ça manque cruellement de professionnalisme ... encore AMHA.


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 16-Fev-2017 à 11:09
On assiste là encore à une "guéguerre" sans grand intérêt pour nous diagnostiqueurs, qui sommes directement concerné par cette usine à gaz peu efficace, chronophage et coûteuse.

Ne pouvez vous pas enfin vous entendre pour nous pondre une énième réforme cette fois utile.

Et en passant nous dire ce que vient faire par exemple la FNAIM dans notre métier ??
Qu'ils s'occupent de leurs agents immobiliers qui nous poussent à la faute, gèrent nos cabinets à notre place, galvaudent notre métier, mais ne savent même pas remplir un document Cerfa de compromis.


Posté par: martial21
Posté le: 16-Fev-2017 à 11:19
après le quinquennat , revoilà le septenat
Hug


Posté par: andy
Posté le: 16-Fev-2017 à 11:33
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

Ne pouvez vous pas enfin vous entendre pour nous pondre une énième réforme cette fois utile.
Le gros du problème ne vient pas d'une entente ou non entre représentants des diagnostiqueurs, même si tous n'ont pas la même approche et les mêmes intérêts face à nos problématiques ...

Pour nous "pondre" une réforme utile, il faudrait surtout avoir face à nous des interlocuteurs lucides, ouverts, et qui ne changent pas tous les 4 matins ...
Entre les représentants des ministères qui valsent en même temps que les ministres, le COFRAC qui est dans le "je dis, et vous faîtes sans discuter", le ministère de la santé qui dit noir quand le ministère du travail dit blanc, l'AFNOR qui voudrait bien vendre de nouveaux changements de virgules, les formateurs qui voudraient vendre plus de formations, etc, etc, etc ...

Bref, encore et toujours : le meilleur moyen de sortir de ce sac de noeuds, ce serait de "s'autogérer", comme les irréductibles gaulois du diag le proposaient il y a 10 ans ... 


Posté par: HH
Posté le: 16-Fev-2017 à 11:53
Message posté par james.doe james.doe a écrit:

Quelqu'un peut il me donner un coup de pouce pour le sujet Plomb que j'ai ouvert?
Merci.


Merci de poser ta question dans la bonne rubrique
Ce sera plus efficace pour tout le monde


Posté par: marco34
Posté le: 16-Fev-2017 à 11:55
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

On assiste là encore à une "guéguerre" sans grand intérêt pour nous diagnostiqueurs, qui sommes directement concerné par cette usine à gaz peu efficace, chronophage et coûteuse.

Ne pouvez vous pas enfin vous entendre pour nous pondre une énième réforme cette fois utile.

Et en passant nous dire ce que vient faire par exemple la FNAIM dans notre métier ??
Qu'ils s'occupent de leurs agents immobiliers qui nous poussent à la faute, gèrent nos cabinets à notre place, galvaudent notre métier, mais ne savent même pas remplir un document Cerfa de compromis.

EXCELLENT !! ClapClapClap


Posté par: james.doe
Posté le: 16-Fev-2017 à 11:59
C"'est déjà fait, mais je n'ai tjs pas de réponse


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 16-Fev-2017 à 12:09
La seule solution, c'est celle préconisée il y a 10 ans, puis il y a 5 ans, comme le dit sans le dire l'increvable andy : un ordre professionnel, permettant à la profession de se gérer elle-même

Un ordre nécessite du temps, un tableau, des statuts, une reconnaissance de la puissance publique, des vraies formations, encadrées par l'ordre lui-même, des sanctions pour les charlots -jusqu'à l'exclusion du métier -par nous, pas par d'autres qui ne cherchent que la virgule mal mise ou la croix pas dans la bonne cas.

Vous n'en avez pas voulu,
L'Etat non plus,
Les Fédés évidemment non plus -c'est le seul truc où elles tombent d'accord -tu m'étonnes !

Résultat des courses : VOUS continuez à alimenter un système nuisible en adhérant à de pseudo-organisations qui, in fine, empêchent une véritable représentativité et indépendance de cette profession qui n'en est pas une.

J'ai un peu l'impression de me répéter, je me demande si je ne vais pas faire des copier-coller de mes posts d'il y a 5 ans quand ce forum était un vrai lieu de discussion ouverte et passionnée.

Ou aller vendre des pizzas dans le maquis corse plutôt que de tenter avec quelques autres cinglés de faire tourner ce système inréformable...


-------------


Posté par: HH
Posté le: 16-Fev-2017 à 12:23
Message posté par james.doe james.doe a écrit:

C"'est déjà fait, mais je n'ai tjs pas de réponse


Ici tu n'en auras pas non plus .... les réponses viennent quand elles viennent ..... c'est le côté aléatoire des forums gratuits.

Courage !


Posté par: andy
Posté le: 16-Fev-2017 à 12:28
Message posté par ANTOINE PIETRINI ANTOINE PIETRINI a écrit:

Ou aller vendre des pizzas dans le maquis corse plutôt que de tenter avec quelques autres cinglés de faire tourner ce système inréformable...

Comme évoqué en MP, pour moi ça sera 25 Margaritas aux anchois, à livrer où tu sais, paiement sur place ... 😈


Posté par: diagimmo
Posté le: 16-Fev-2017 à 12:36
Message posté par HH HH a écrit:

Message posté par james.doe james.doe a écrit:

C"'est déjà fait, mais je n'ai tjs pas de réponse


Ici tu n'en auras pas non plus .... les réponses viennent quand elles viennent ..... c'est le côté aléatoire des forums gratuits.

Courage !


james.doe, j'ai déplacé votre sujet sur le plomb dans la rubrique plomb. Dans ce fil consacré aux (de plus en plus) vifs commentaires sur le réforme de la certification, vous aurez du mal à avoir une réponse. D'autant que, comme le rappelle notre sage HH, le forum est animé par des professionnels (inutile de les citer ils sont bien connus), qui prennent de leur temps, bénévolement cela va sans dire, pour répondre à des questions de leurs confrères. Il n'est pas inutile visiblement de le rappeler de temps à autres.


Posté par: Tadpol
Posté le: 16-Fev-2017 à 17:41
Faut pas se leurrer, l'Etat fait plus ou moins ce qu'il veut pour notre profession, sans spécialement nous écouter, et vous pensez sincèrement qu'un ordre aurait pu être mis en place ?

Depuis que le diagnostic immobilier a servi de créateur d'activités annexes (formation, et certification), et donc sert à générer de la TVA et de l'activité économique, c'est évident que l'Etat n'allait pas confier la gestion de tout ça à la profession.

L'Etat n'a aucun intérêt à la création d'un ordre, bien au contraire.


J'en vois souvent qui ruminent cet histoire d'ordre, soyez lucide ça n'aurait jamais été accepté par l'Etat. A la limite, au début de la profession avant création des certifs, ça aurait pu fonctionner, mais à partir du moment où l'Etat a jugé nécessaire de créer ce système de certification, c'était trop tard. A vous entendre, il suffisait d'aller frapper à la porte du Ministre pour qu'il signe les statuts...

... à ma connaissance le dernier ordre créé c'est celui des experts agricoles et fonciers en 2006. D'après l'un d'entre eux, ça faisait des dizaines d'années qu'ils essayaient d'avoir leur ordre. L'Etat a fini par accepter, parce que c'était un truc un peu confidentiel avec tout juste 700 personnes concernées.




Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 16-Fev-2017 à 17:49
Message posté par Tadpol Tadpol a écrit:

A vous entendre, il suffisait d'aller frapper à la porte du Ministre pour qu'il signe les statuts...
Absolument pas.

Mais cela n'aurait rien coûté d'essayer. Et aussi que l'on soit plus d'une dizaine à militer activement pour cela.

Cdlt.

A.P.


-------------


Posté par: marco34
Posté le: 16-Fev-2017 à 18:09
Dans tous les cas déjà la première des réactions a avoir pour certains d'entres nous et des autres c'est de ne plus payer une cotisation de plusieurs centaines d'euros par an à nos/vos représentations dites professionnelles car l'on vois le résultat, plusieurs années de travail à priori eh ben il y a eu de la sueur.....

Il faut déjà leur taper aux portefeuilles comme pour nous... On verra quand ils n'auront plus d'adhérents...Il emmergera peut etre autre chose ! (de la chaloupe) AMHA bien sur.


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 16-Fev-2017 à 18:16
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

Dans tous les cas déjà la première des réactions a avoir pour certains d'entres nous et des autres c'est de ne plus payer une cotisation de plusieurs centaines d'euros par an à nos/vos représentations dites professionnelles car l'on vois le résultat, plusieurs années de travail à priori eh ben il y a eu de la sueur.....

Il faut déjà leur taper aux portefeuilles comme pour nous... On verra quand ils n'auront plus d'adhérents...Il emmergera peut etre autre chose ! (de la chaloupe) AMHA bien sur.
C'est bien ce que je disais : nous sommes en 2012....


-------------


Posté par: w4claude
Posté le: 16-Fev-2017 à 19:48
Il serait très intéressant de connaître les implications des Grosses enseignes. :-)
Elles font tourner leurs opérateurs, mais quelles compétences ont t-ils réellement sur le terrain.
Nous avons constaté des insuffisances et des pratiques commerciales douteuse qui transpirent aujourd'hui dans les appels d'offres.

Effectivement, cette problématique recertif pèse lourdement sur nous indépendant.
Wait and see, les textes.
Si l'on impute à LDI   ce surcout, qu'à tu fait fait, toi, mon cher lecteur de ce poste, pour faire évoluer notre situation !


Posté par: omd
Posté le: 16-Fev-2017 à 19:53
Message posté par ANTOINE PIETRINI ANTOINE PIETRINI a écrit:

Message posté par marco34 marco34 a écrit:

...Il emmergera peut etre autre chose ! (de la chaloupe) AMHA bien sur.
C'est bien ce que je disais : nous sommes en 2012....

et tu t'en plains ? tu viens de rajeunir de 5 ans, à notre âge çà ne se refuse pas !!! 

tu reprendras bien un peu de certifications de formateurs ?? .. en suce ...Confused


-------------
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))


Posté par: HH
Posté le: 17-Fev-2017 à 11:32
Message posté par w4claude w4claude a écrit:

.../...
Si l'on impute à LDI   ce surcout, qu'à tu fait fait, toi, mon cher lecteur de ce poste, pour faire évoluer notre situation !

Personne impute rien à LDI ... il est assez égocentrique pour s'auto-imputer des trucs !

Pour la seconde partie de ta phrase .... c'est vrai, il appartient à chacun de méditer Ermm


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 17-Fev-2017 à 11:42
Dans DIMAG, reçu à l'instant :

C'est encore un projet de texte; un projet présenté et discuté mardi au ministère du Logement, avec les certificateurs et les fédérations. Passage du cycle de certification de cinq à sept ans, petite dose de formation continue, uniformisation des surveillances et pré-requis pour les différents domaines de certification, suppression de l'examen théorique à la re-certification, contrôle sur ouvrage global sur tous les domaines de certification... Autant de mesures annoncées par ce projet de texte pour le 1er janvier 2018.

 

Rien n'est joué cependant. Le ministère du Logement espère avancer rapidement avec une parution avant les échéances électorales et avec un passage du texte au Conseil supérieur de la Construction et de l’Efficacité énergétique, début mars.

 

Car en cas de blocage, rien ne dit que la future ministre du Logement témoignera de la même volonté à réformer le système de certification... 



Posté par: Tadpol
Posté le: 17-Fev-2017 à 12:08
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:


 suppression de l'examen théorique à la re-certification

J'avais pas vu ça ! 

Je vais râler, même si c'est quand même positif. Pourquoi garder l'épreuve pratique, qui n'a plus rien de pratique puisque de la rédaction de rapport est 100  % à l'écrit ? Via la surveillance on vérifie déjà nos rapports, et via les CSO on vérifie notre compétence terrain/pratique, alors pourquoi cet entêtement à vouloir nous faire passer un examen inutile tout les 5 ou 7 ans ?



Posté par: timber23
Posté le: 17-Fev-2017 à 12:15
 alors pourquoi cet entêtement à vouloir nous faire passer un examen inutile tout les 5 ou 7 ans ?

ARGENT!!!


Posté par: herve.diag
Posté le: 20-Fev-2017 à 18:51
Argent, argent, toujours l'argent!!!!

Et pourquoi faire passer ça aussi rapidement(sans concertations avec les principaux intéressés) avant les élections!

Encore un ministre de plus qui veut laisser une trace dans le quinquennat et qui comprend rien de rien à nos problèmes.



Posté par: marco34
Posté le: 20-Fev-2017 à 20:40
Il faut trouver un moyen de pression, il n y a que cela qui compte, mais lequel ??

Peut etre un rassemblement massif voir plus devant le ministère lors de la prochaine réunion ( s'il y a), avec les confrères de la région parisienne....car rester derrière notre ordi c'est bien mais aller leurs rappeler physiquement que l'on existe c'est mieux...


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 20-Fev-2017 à 20:53
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

Il faut trouver un moyen de pression, il n y a que cela qui compte, mais lequel ??

Peut etre un rassemblement massif voir plus devant le ministère lors de la prochaine réunion ( s'il y a), avec les confrères de la région parisienne....car rester derrière notre ordi c'est bien mais aller leurs rappeler physiquement que l'on existe c'est mieux...
Ça, c'est une idée qu'elle est nouvelle...Clap
https://www.youtube.com/watch?v=mnMYjJanrWI" rel="nofollow - https://www.youtube.com/watch?v=mnMYjJanrWI


-------------


Posté par: marco34
Posté le: 20-Fev-2017 à 21:11
Message posté par ANTOINE PIETRINI ANTOINE PIETRINI a écrit:

Message posté par marco34 marco34 a écrit:

Il faut trouver un moyen de pression, il n y a que cela qui compte, mais lequel ??

Peut etre un rassemblement massif voir plus devant le ministère lors de la prochaine réunion ( s'il y a), avec les confrères de la région parisienne....car rester derrière notre ordi c'est bien mais aller leurs rappeler physiquement que l'on existe c'est mieux...
Ça, c'est une idée qu'elle est nouvelle...Clap
https://www.youtube.com/watch?v=mnMYjJanrWI" rel="nofollow - https://www.youtube.com/watch?v=mnMYjJanrWI

Visiblement mon cher confère par vos posts vous avez du mal à digérer ce qu'il c'est passé en 2012.
Il faut arreter de ressasser le passé, ce qu'il c'est passé avant ne préjuge pas de l'avenir...AMHA


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 20-Fev-2017 à 21:36
Non pas du tout,

C'est juste que vous êtes désarmant de candeur et de juvénilité... à réinventer la machine à courber les bananes tous les matins de 2017...

A vous lire, on croirait que vous découvrez seulement maintenant ce que sont les combats menés par certains depuis 2007 ou 2012...

Bien cordialement.

A.P.


-------------


Posté par: chop
Posté le: 21-Fev-2017 à 12:46
Une des solutions pour nous défendre et prendre en main notre avenir :

http://www.sosdiagimmo.org/2017/02/arrete-du-14-fevrier-2017-les-dessous-de-la-democratie.html

LA FNAIM et la FIDI ne défendent pas nos intérêts, la preuve...

Courage à tous!


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 21-Fev-2017 à 13:33
Le lien gentiment indiqué par chop nous renvoie vers des pleurnicheries écrites par le même qui nous a assuré il y a 10 jours être le sauveur de notre profession... Au mieux, cela fait sourire...

-------------


Posté par: Tadpol
Posté le: 21-Fev-2017 à 15:25
La CDI-FNAIM j'en sais rien, en alors voir sur leur site rien n’apparaît sur la question.

Chez la FIDI, en revanche, on nous explique que les propositions du Ministre s'appuient largement sur ce qui a été proposé par un comité de liaison sur les certifs. Comité composé de la FIDI et des OC.

On sait au moins qu'un des deux organismes avec qui l'Etat discute (ou pas, peut être qu'ils parlent dans le vide, mais ça c'est une autre question) est favorable à ce qui a été proposé.


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 21-Fev-2017 à 15:35
Une formation de deux fois deux jours par domaine ??

Mais comment trouver 20 jours ouvrés, 
comment abandonner une petite entreprise libérale pendant tout ce temps ?

Pendant 20 jours on ne fera aucun chiffre, 
pire, il faudra en dépenser en formation et blabla inutile, plus les frais d’hôtels, de transports etc...

Si on ajoute à ces 20 jours le contrôle in situ et le temps nécessaire à la paperasse, les petites structures sans secrétariat ne pourront pas suivre...


Posté par: timber23
Posté le: 21-Fev-2017 à 17:32
 les petites structures sans secrétariat ne pourront pas suivre...

C'est le but du jeu !!!!!!!!


Posté par: marco34
Posté le: 21-Fev-2017 à 17:46
Oui éventuellement certaines petites structures ne pourront pas suivre selon leur activité, mais néanmoins et ce n est pas pour les défendre mais les plus grosses structures vont elles aussi passer à la caisse et perdre du temps et de l argent.....elles pourraient aussi réagir car c'est bien joli mais dans les campagnes et zone péri-urbaine ce ne sont pas les gros qui pourront tout faire...AMHA


Posté par: Tadpol
Posté le: 21-Fev-2017 à 17:57
Le problème est le même pour tous, pendant 20 jours tu travailles pas, au contraire du dépense de l'argent. Après l'avantage de la structure avec secrétariat c'est qu'elle restera joignable, alors que celui qui bosse seul, sera difficile à joindre.


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 21-Fev-2017 à 18:06
Oui voilà, 
.les grosses structures restent joignables et le maillage entres techniciens est possible, aucune perte.
Chose impossible pour un indépendant.

Sans compter que les comptes nationaux, tel que Dekra par exemple, forment eux même leurs techniciens...
Et on laisse faire...

Ils vont nous écraser de toutes façons.

ça à déjà été le cas dans le métier du CSPS : les indépendants ont tous disparus au profit de Dekra, Veritas, Apave, Socotec...

à la dernière cession CSPS (formation d'une semaine, valable aussi 5 ans), nous étions 2 indépendants pour 11 Dekra et nationaux, formation faites chez DEKRA, qui forment aussi ses propres CSPS.

Quand un CSPS indépendant gère 8 chantiers, un CSPS Dekra en gère plusieurs dizaines !

Et à l'époque de l’instauration des formations obligatoires tous les 5 ans, 
ont nous à fait croire que c'était justement pour faire cesser ces mauvaises pratiques Big smile



Posté par: MOUT-MOUT
Posté le: 21-Fev-2017 à 18:25
Nan mais il est évident que tout seul, je suis plus emmerdé par leur merdier que le cabinet avec 2 ODI, et la secrétaire derrière.
En re-certif, même en étalant les épreuves, j'étais pas joignable comme je me dois de l'être en routine habituelle. Tu jongles avec les pauses café pendant les formations mais c'est la merde, ya pas débat.

Après, le durcissement, sérieux les mecs.. on l'a pas un peu cherché(?

Suis pas de ceux qui veulent à tout prix être contrôlé tout le temps, dans tous les sens mais ya pas grand surprise non plus. Et puis, de principe, l'audit est juste une des 1e choses qui est mise en place dans l'assurance qualité. C'était un peu plié d'avance tout ça.

Après, ya pas 50 solutions de notre côté, faut répercuter sur les tarifs. Celui qui survivra sera celui qui aura la tréso pour passer.

L'idée première était de torcher pour faire du chiffre. Bah, ça passera plus, sauf avec des ODI qui maitrisent un max, mais AMHA, y'en a plus tant que ça, en fait. Et c'est jouer avec le feu..

Alors, oui, j'ai constaté que les certifs individuelles tournaient en fonction des besoins dans les grosses structures. Celui qui est certifié sur un paramètre fait toute la mission et c'est le copain qui couvre par sa certif sur les autres paramètres.. ça c'est dégueulasse... mais là moi j'ai pas de solution. Ca tracasse quelqu'un? (z'ètes pas obligés de répondre )-:

Marco,
pour le péri-urbain, c'est de la foutaise.. je suis en pleine brousse, chez moi, ya pas plus paumé mais y'a des confrères de la ville qui descendent régulièrement et avec leur grille à 2 balles. Donc compte pas trop la dessus, je dirais ;-) Ils passent plus de temps dans la bagnole que dans la cabane, ces cons lol






Posté par: MOUT-MOUT
Posté le: 21-Fev-2017 à 18:31
Tout n'est pas mauvais..

obliger les centres de formation à la certif, c'est pas bidon :-)

on s'est tous plaint des formations à 2 balles. Bon, si ça peut avancer la dessus. Voilà, quoi. Après, oui, ça peut couter plus cher, on est d'accord. Retour à la case, faut monter les tarifs. Et non non, j'y arrive pas plus que vous..


Posté par: n&b
Posté le: 21-Fev-2017 à 18:51
Ben oui, l'audit c'est bien, facile et efficace...et plus économique, sans doute trop!.
On fait le tour de la question en une fois, ça prend une journée max avec l'auditeur qui émet un rapport avec les points d'amélioration et les non-conformités. Après, il faut apporter la preuve qu'on a mis en place les mesures correctives quite à avoir un autre audit 6 mois après pour le vérifier si trop de non-conformités. On peut facilement à partir du référentiel créer un grille d'audit, instaurer des notes pondérées selon chaque critère et donner un résultat global chiffré.
Fini les mecs qui peaufinent les dix rapports demandés et massacrent le reste.


-------------
'même le plus noir nuage a toujours sa frange d'or'


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 21-Fev-2017 à 20:29
On passe notre temps à devoir prouver qu'on sait travailler pour garder notre entreprise, plutôt que travailler réellement, vraiment du grand n'importe quoi.

Dans un régime non communiste, non sous tutelle, les bons professionnels restent, les mauvais disparaissent.

Ici on vous fait croire que c'est pour élever la profession qu'on instaure ces règles, 
sauf que ces règles sont tellement lourdes que seuls les nationaux réussiront à terme à les suivre.

Vous êtes appelé à disparaître les indépendants, au profit des DEKRA, VERITAS, SOCOTEC etc.. qui poussent dans ce sens autant que possible, puisque ces derniers sont consultés et écoutés, vous les indépendants, pas du tout !

Le pire est que vous croyez encore ici que c'est pour le bien de la profession, 
bande de naïfs !


Posté par: marco34
Posté le: 21-Fev-2017 à 20:36
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

On passe notre temps à devoir prouver qu'on sait travailler pour garder notre entreprise, plutôt que travailler réellement, vraiment du grand n'importe quoi.

Dans un régime non communiste, non sous tutelle, les bons professionnels restent, les mauvais disparaissent.

Ici on vous fait croire que c'est pour élever la profession qu'on instaure ces règles, 
sauf que ces règles sont tellement lourdes que seuls les nationaux réussiront à terme à les suivre.

Vous êtes appelé à disparaître les indépendants, au profit des DEKRA, VERITAS, SOCOTEC etc.. qui poussent dans ce sens autant que possible, puisque ces derniers sont consultés et écoutés, vous les indépendants, pas du tout !

Le pire est que vous croyez encore ici que c'est pour le bien de la profession, 
bande de naïfs !

Plutot d'accord !


Posté par: MOUT-MOUT
Posté le: 21-Fev-2017 à 21:15
nan mais je ne crois rien.. on ne me demande pas mon avis (allo?
Je subis autant que vous.

Prenez en main, je vous regarde.

Perso, j'ai donné. On se faisait chambrer ici même, il y a quelques années. Ce qui se trame était envisageable, tout naif que je puisse être. Ca me permet juste de ne pas être surpris plus que ça quand je lis les coms sur le sujet. Ca ne résoud rien au niveau de la gestion de ma tite boite, on est bien d'accord.


Posté par: omd
Posté le: 22-Fev-2017 à 06:44
Message posté par marco34 marco34 a écrit:

Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

On passe notre temps à devoir prouver qu'on sait travailler pour garder notre entreprise, plutôt que travailler réellement, vraiment du grand n'importe quoi.

Dans un régime non communiste, non sous tutelle, les bons professionnels restent, les mauvais disparaissent.

Ici on vous fait croire que c'est pour élever la profession qu'on instaure ces règles, 
sauf que ces règles sont tellement lourdes que seuls les nationaux réussiront à terme à les suivre.

Vous êtes appelé à disparaître les indépendants, au profit des DEKRA, VERITAS, SOCOTEC etc.. qui poussent dans ce sens autant que possible, puisque ces derniers sont consultés et écoutés, vous les indépendants, pas du tout !

Le pire est que vous croyez encore ici que c'est pour le bien de la profession, 
bande de naïfs !

Plutot d'accord !

Après avoir louer les mérites de quelques uns, tu aurais enfin compris que tu t'es fais baizé !!! 
Ouf, tout espoir n'est pas perdu...


-------------
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 22-Fev-2017 à 07:53
Non je ne loue personne, 
mais dans le désespoir toute initiative est bien venue.

Ce nouvel échec confirme une fois de plus que toute initiative émergente est flouée au pied par les lobbys bien plus proche du pouvoir, bien plus puissant que tous les indépendants réunis.


Posté par: ciapagne
Posté le: 22-Fev-2017 à 08:34
pour moi le débat ne se situe pas sur les grosses ou petites structures, tout est amené à évoluer de toutes façons.
Si la réforme permet de mettre en place une certification durable dans le temps (sans avoir à la repasser) mais avec  plus de contrôle (sur site ou sur litige) je dis bravo.
Maintenant le système des formation, on sait ce que ça vaut, tu paye et tu as ton bout de papier ainsi tout le monde s'y retrouve y compris les O.C. qui pourraient avaler la pilule des non recertifications.


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 22-Fev-2017 à 08:46
Alourdir les obligations en terme de temps et d'argent, est bien le moyen efficace d'éliminer les petites structures, ou celles qui ne feraient que quelques diagnostics par mois.

C'est exactement ce qui s'est passé dans tous les métiers pour lesquelles les indépendants ont aujourd'hui quasiment disparu : test étanchéité à l'air, CSPS, contrôle technique, bientôt pollution des sols confronté aussi aux Lobbys, etc etc...

C'est déjà le cas chez nous pour le diagnostic démolition :
Pourquoi un indépendant qui ne ferait qu'un Diag démol par mois ne pourrait t'il plus exercer ?
Vous avez la réponse, ce n'est plus rentable du tout de se certifier si un seul ou quelques diag sont réalisés par an.

Pourtant la quantité ne veut pas dire qualité, bien au contraire !
Un seul Diag démol par mois soigné vaut mieux que 20 fait à la chaîne non ?...


Posté par: andy
Posté le: 22-Fev-2017 à 08:55
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

bien plus puissant que tous les indépendants réunis.

Ah bon ?
Parce qu'UNE SEULE FOIS les indépendants ont tous été unis ???
Non justement, ils ne sont pas PLUS FORTS que nous tous unis ...
C'est simplement nous qui en sommes incapables !
Qu'une bande d'inconscients proposent un projet structuré, ou qu'un hurluberlu vende du rêve au travers d'une pétition, à chaque fois seule une poignée d'entre nous accepte, pour certains avec de très bonnes raisons, pour d'autres par flemme, de suivre le mouvement ...


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 22-Fev-2017 à 09:00
En théorie cette poignée de représentant ne devraient pas être plus fort que nous, mais en pratique ils le sont.

Aussi et je suis bien d'accord, oui nous ne sommes pas organisés, raison pour laquelle nous sommes piétinés, nullement écoutés, puisque même pas conviés à la table des négociations, 
comme c'était encore le cas à cette réunion du 14/02 dernier.


Posté par: marco34
Posté le: 22-Fev-2017 à 09:04
ALORS QUOI FAIRE DONNEZ VOS PROPOSITIONS NOUS ATTENDONS


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 22-Fev-2017 à 09:10
Que certains soient d'accord ou non avec cette organisation, 
LDI lance un courrier à envoyer au président de la république en masse.

le temps n'est plus à la querelle, mais au regroupement !




Posté par: marco34
Posté le: 22-Fev-2017 à 10:24
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

Que certains soient d'accord ou non avec cette organisation, 
LDI lance un courrier à envoyer au président de la république en masse.

le temps n'est plus à la querelle, mais au regroupement !


Oui de plus je crois que c'est dispensé de timbre pour la présidence, quelqu un confirme...
C'est toujours ça de gagner pour plus tard (humour)...


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 22-Fev-2017 à 10:35
Voici le courrier que vous pouvez envoyer avec votre entête et signature :



Monsieur le Président de la République Française
Palais de l’Elysée
55, rue du Faubourg Saint Honoré
75008  PARIS


Le 22/02/2017

Objet : demande de suspension des re certifications 2017 pour les Diagnostiqueurs Immobiliers.

Monsieur le Président de la République,

Adhérent de l’Association « Les Diagnostiqueurs Indépendants », je ne m’explique pas qu’une réunion, ayant pour but la mise en place d’un projet de loi concernant l’avenir de notre profession, se soit tenue au ministère du logement en date du 14/02/2017 sans la présence de notre association qui regroupe désormais plus de 40% des diagnostiqueurs immobiliers de métropole et des DOM TOM ! Nous avions pourtant eu l’engagement de Madame Emmanuelle COSSE qui dans son courrier du 15/12/2016 écrivait : « mes services ont pris bonne note de vos remarques et vont lancer des travaux de réflexion autour de la profession des diagnostiqueurs immobiliers, travaux auxquels vous serez, bien entendu, associés ».

Dans ce projet, il est notamment envisagé qu’à compter du 1er janvier 2018, le délai entre chaque re-certifications soit porté de cinq à sept ans. Ceci est totalement inégalitaire car ainsi, la majeure partie des diagnostiqueurs travaillant sur le terrain depuis cinq, dix, voire quinze ans et plus, certifiés, contrôlés plusieurs fois et sans aucun sinistre, se verraient imposer une nouvelle re-certification en 2017 alors que d’autres, de promotions ultérieures, y échapperaient.

Le temps étant maintenant compté, nous n’avons pas d’autre solution que de nous adresser directement à vous et vous demander d’ajourner cette re-certifications 2017 jusqu’à la conclusion des travaux de réflexions promis et auxquels nous devrions être associés au travers de notre association.

Dans l’espoir que vous entendrez notre demande et agirez efficacement pour notre profession, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Nom Prénom, 
Signature




Posté par: diagimmo
Posté le: 22-Fev-2017 à 10:41
Et dire que les pouvoirs publics estiment que la profession doit monter en compétence et gagner en crédibilité... 

C'est pas gagné... Confused


Posté par: ANTOINE PIETRINI
Posté le: 22-Fev-2017 à 10:43
LDI = 40 % des diagnostiqueurs installés ???????

En cette période où l'on réclame la transparence absolue à nos élus -et je ne suis pas contre- LDI peut-il publier en retour la liste réelle de ses membres à jour de cotisation ?

Cela aurait une force inouïe.

Et il serait peut-être pertinent de donner une place à la hauteur de cette représentativité à cette nouvelle association, si ce n'est dans les instances nationales, mais au moins, dans un premier temps, dans les rencontres professionnelles qui arrivent dès le mois prochain.

Je suis à votre disposition pour cela, bien entendu.

Cdlt.

A.P.


-------------


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 22-Fev-2017 à 11:43
Je viens de répondre, j'ai fait la demande, 
n'étant qu'un simple donateur (adhérent)


Posté par: Tadpol
Posté le: 22-Fev-2017 à 12:16
Avec un peu de recul, y a quand même du positif dans ce qui est proposé.

J'avoue que c'est aussi la façon dont tout ça a été annoncé qui a contribuer à me mettre en rogne. On commence par nous annoncer deux ans de plus, et un peu après on apprend que ce sera pas sans contre-partie.

Même si on en est qu'au stade du projet, les contre-parties font quand même mal. CSO sur tous les domaines, 20 jours de formation, ça risque de coûter plus cher. Dans le positif, on peut espérer que cela fasse grimper les prix de ceux qui vendent leurs diags à prix lowcost ; on peut aussi éventuellement se dire que ce n'est qu'une étape vers un système où on aura après la certif initial que de la formation continue et du contrôle.


Après soyons lucides, si on est aussi surveillé, c'est parce qu'on le mérite. Alors oui, le diagnostiqueur sérieux ne peut rien y faire et "paie" pour les margoulins. 


Posté par: diagimmo
Posté le: 22-Fev-2017 à 12:26
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

Je viens de répondre, j'ai fait la demande, 
n'étant qu'un simple donateur (adhérent)

Si LDI compte réellement environ 2000 membres (40% des environ 5000 diagnostiqueurs installés), à jour de leur cotisation, je m'engage de mon côté à convier un des ses représentants à l'atelier Recertification que nous organisons aux RVDI du 30 mars, les rencontres professionnelles précédemment évoquées par @ANTOINE PIETRINI. 

Je ne doute pas que LDI pourra aisément justifier la réalité de ce chiffre, car dans la cas contraire il serait gravissime de prétendre parler au nom de la profession. Les enjeux sont trop sérieux.

Il y a toutefois quelques doutes sur la réalité des "milliers de courriers" adressés au ministère de l'Economie puis à celui du Logement, puisque ce dernier n'en aurait reçu que 40...


Posté par: CALL_OF_DUTY
Posté le: 22-Fev-2017 à 12:30
Des tas de professions ne sont pas sérieuses et font parfois pire.

Les annonces "DPE en cours" ou sans DPE du tout, pourtant facilement identifiables d'un bureau, avec une sanction prévue, 
sont t'ils sanctionnés ? : non
ont t"ils un renforcement de leur obligations ? : non

Donc non je ne suis pas d'accord que nous soyons toujours les seuls inquiétés dans cette branche de l'immobilier


Posté par: chop
Posté le: 22-Fev-2017 à 13:02
Message posté par diagimmo diagimmo a écrit:

Et dire que les pouvoirs publics estiment que la profession doit monter en compétence et gagner en crédibilité... 

C'est pas gagné... Confused


Absolument pas d'accord!!!
Diagactu vous avez peut6être des intérêts avec vos annonceurs... pas nous!!!


Posté par: chop
Posté le: 22-Fev-2017 à 13:08
Message posté par CALL_OF_DUTY CALL_OF_DUTY a écrit:

Que certains soient d'accord ou non avec cette organisation, 
LDI lance un courrier à envoyer au président de la république en masse.

le temps n'est plus à la querelle, mais au regroupement !




+1



Posté par: marco34
Posté le: 22-Fev-2017 à 13:34
Message posté par chop chop a écrit:

Message posté par diagimmo diagimmo a écrit:

Et dire que les pouvoirs publics estiment que la profession doit monter en compétence et gagner en crédibilité... 

C'est pas gagné... Confused


Absolument pas d'accord!!!
Diagactu vous avez peut6être des intérêts avec vos annonceurs... pas nous!!!

Attention DIAGACTU à ne pas jouer avec le feu, restez à votre place, merci.


Posté par: diagimmo
Posté le: 22-Fev-2017 à 14:28
@chop et @marco34, si Diagactu n'était pas totalement indépendant comme vous le sous-entendez, de manière (un poil) agressive, vous ne pourriez pas l'exprimer librement puisque nous sommes ici sur les forums de Diagactu. CQFD

En outre, je réitère mon engagement, en tant que co-organisateur des RVDI du 30 mars, à donner la parole à LDI si la réalité de son extraordinaire représentativité est démontrée. En attente donc de la transparence nécessaire.

Enfin, me donnez-vous l'autorisation de m'inquiéter, sur le plan personnel, pour ces diagnostiqueurs que je fréquente avec bonheur depuis 10 ans ? Ou est-ce que si cela ne va pas dans votre sens, je dois me taire ? ;)


Posté par: pascal85
Posté le: 22-Fev-2017 à 14:56
En attendant, tout ce qu'on peut constater, c'est que l'occasion est donnée de faire une action concrète et que les plus farouches partisans de la re-certification qui participent à ce forum ne trouvent rien de plus futile qu'à tergiverser sur cette association et son co-fondateur... et ne font rien que d'autre que d'épiloguer.
Et vous avez la mémoire courte puisque pour beaucoup d'entre-vous, vous avez participer à la création de plusieurs syndicats qui ont tous fait long-feu faute de combattants.
Est-ce que vous valez mieux que tous ceux que vous dénonciez à l'époque pour leur inaction lorsque vous tentiez de rameuter du monde ?
Que faut-il faire pour trouver grâce à vos yeux ?
Que proposez-vous de faire d'autre, comme action concrète ?





Imprimer la Page | Fermez la fenêtre