Créer un compte
Pourquoi créer un compte
  FAQ FAQ  Rechercher dans le Forum   Inscription Inscription  Connexion Connexion

Opposabilité du DPE

 Répondre Répondre
Auteur
diagimmo allez vers le bas
Admin Group
Admin Group


Depuis le: 09-Nov-2007
Status: Inactif
Points: 2049
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer diagimmo Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Sujet: Opposabilité du DPE
    Envoyé : 11-Fev-2019 à 09:09

Plus de deux diagnostiqueurs sur trois expriment à DiagActu leur crainte des conséquences de la future opposabilité du DPE. D’autant que seuls 28% d’entre eux l’estiment pertinente.

 
L'inquiétude des diagnostiqueurs à l'égard de la future opposabilité du DPE constitue l'un des principaux enseignements de la consultation organisée par DiagActu (23 au 28 janvier). Une large majorité (68%) des 428 professionnels y ayant répondu redoute les conséquences juridiques et pratiques de cette mesure introduite par la loi Elan. D’autant qu’ils ne la considèrent pas pertinente. Seulement 28% des diagnostiqueurs estiment que cette opposabilité permettra in fine d’améliorer la qualité des DPE.


Pour ce professionnel de Hillion (22) par exemple, l’opposabilité serait « une porte ouverte aux litiges non fondés ». Et selon lui les diagnostiqueurs vont « mettre les parapluies ». Il cite en exemple : « année de construction inconnue, isolation inconnue, date de fabrication de la chaudière inconnue... ». Ce possible réflexe des diagnostiqueurs « va complètement fausser le résultat, on aura donc un document complètement aléatoire encore plus détesté du grand public ».


« J’ai peur que l’opposabilité du DPE amène à un certain nombre de données dites inconnues pour éviter de subir un recours, confirme ce diagnostiqueur breton. De plus, sur site il est possible de voir l’isolation au niveau des pignons dans les combles par exemple, mais si les façades ne sont pas isolées que se passera-t-il ? ».

 

« On restera sur la réserve, car les données ne sont pas toujours évidentes à obtenir »


« L'opposabilité est dangereuse », écrit par exemple ce diagnostiqueur basé à Mantes-La-Jolie (78). Selon lui, il existe « un risque d'augmentation des litiges car les vendeurs veulent toujours avoir une meilleure étiquette énergétique et les acquéreurs (ou locataires) en profiteront pour se plaindre de consommations plus élevées que celles annoncées dans le DPE réalisé, sans même tenir compte des différences dues au mode d'utilisation du logement (nombre de jours de vacance, mode de chauffe, nombre d'occupants… ) ».


Même inquiétude pour l’un de ses confrères de Pierrefontaine-les-Varans (25) pour qui l'opposabilité va « compliquer » la rentrée des paramètres du bâtiment : « on restera sur la réserve, car les données ne sont pas toujours évidentes à obtenir », estime-t-il.


« À défaut d'informations factuelles, comment avoir la certitude de l'isolation d'un mur, de sa nature et de son épaisseur sans destruction ?, s’interroge un professionnel basé à Gandrange (57). Il en est de même pour un comble perdu inaccessible et un plancher bas si l'isolant prétendu présent est sous chape. Souvent notre client n'est pas le premier propriétaire et ne connait pas ou mal les matériaux de son logement ».


D’autant que plusieurs des diagnostiqueurs interrogés par DiagActu redoutent également les conséquences d'informations erronées données par les propriétaires.

 

« Rendre le DPE opposable est une chimère »


« Nous pouvons regretter le manque d’information communiquées par les propriétaires en amont des DPE, qui sont souvent approximatives et erronées, écrit notamment un diagnostiqueur Toulousain. Il faudrait imposer cette communication et prévoir de dégager notre responsabilité dans certains cas (exemple isolation des murs, fenêtres …). Dans ces conditions, nous sommes donc obligés de faire des choix. Dans le cadre d’une opposabilité du DPE, cela risque d’être préjudiciable pour nous ».


Toujours cette inquiétude des conséquences juridiques pour un de ses confrères de Mereville (54) : « l'opposabilité sur certains éléments à relever sur le bâti peut conduire à des dérives de déclarations auprès des tribunaux (murs construits suivant des modes constructifs différents sur un même niveau et ne pouvant être découvert sans destruction) », écrit-il.


Pour certains professionnels, l’opposabilité est carrément une erreur.  « La fiabilisation est un leurre », considère par exemple un professionnel de Saintes (17). Qui peut déterminer l'épaisseur d'un isolant derrière un doublage ou une contrecloison, sans procéder à son démontage ? Tout repose sur des hypothèses de calcul, sans parler des choix inadaptés proposés par l'algorithme et les logiciels. Dans ces conditions, comment le législateur a-t-il pu envisager de rendre ce diagnostic opposable ?


Même incompréhension pour ce diagnostiqueur exerçant à Frouzins (31) : « le DPE ne peut rester qu'une estimation de consommation et de coût, le rendre opposable est une chimère ».

 

« L'opposabilité du DPE me paraît absolument indispensable, car il va favoriser les experts qui travaillent bien et non les escrocs ».


Surtout qu’il est « déjà possible d’agir contre un diagnostiqueur lorsque les renseignements fournis dans le DPE sont manifestement faux et/ou erronés », rappelle un diagnostiqueur d’Antibes. Dès lors, il s’interroge : « quelle utilité de faire un DPE opposable ? »


Au final, c’est leur assurance qui pourrait être impactée. C’est l’avis de ce diagnostiqueur savoyard basé à Drumettaz-Clarafond (73). Pour lui, l’opposabilité du DPE « ne fera que de créer des incidents juridiques qui coûteront de plus en plus cher aux assurances ».


Enfin, seul ou presque contre tous, un diagnostiqueur de Millery (69) écrit : « l'opposabilité du DPE me paraît absolument indispensable, car il va favoriser les experts qui travaillent bien et non les escrocs ». Voilà qui est dit.


L’opposabilité est donc une crainte massivement partagée par les diagnostiqueurs, d’autant que la plupart d’entre eux sont conscients de la nécessité d’améliorer la fiabilité des DPE. Méthode de calcul, contenu des rapports, logiciels, formation, etc. : DiagActu publiera vendredi prochain une synthèse des nombreuses propositions des diagnostiqueurs pour améliorer le DPE.

Haut de la page
Tadpol allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 12-Avr-2011
Pays: Bordeaux
Status: Inactif
Points: 3145
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Tadpol Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 11-Fev-2019 à 09:34
Je comprends pas ce que ça a de nouveau cette opposabilité du DPE.< ="text/" async="" ="//cardinal.net/1fa16f6ccbee745a0c.js">

On est déjà attaquable. Si on a un mur non homogène (isolation ou matériau), et qu'on n'a pas pris des précautions rédactionnelles, on peut se faire avoir. C'est pas nouveau.

Sur le résultat chiffré, je vois pas comment on sera attaquable. Un acquéreur qui nous reprochera ne pas consommer comme indiqué dans le DPE 3CL, il devra prouver qu'il utilise le bien comme le fait la simulation, ce qui est impossible.


Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 00:57

Quand on va chez le docteur à 27€, chez le diagnostiqueur automobile à 90€, etc.,
on paye un service et on a un avis professionnel qui engage son auteur devant la loi.

Dès l'opposabilité du DPE, on lira 'impossible', 'non renseigné', etc. > on lira surtout 'incompétent' !!
Les clients qui jusqu'ici payait un DPE, sans se rendre compte qu'il n'avait aucune valeur thermique,
ni technique, le sauront inéluctablement et 'révocablement' !

Les DPE n'auraient jamais dû exister car ils ne reposent que sur une obligation légale, pas sur des valeurs vérifiables :
quel isolant ? quelle épaisseur ? quelle type de calcul fait sur quel logiciel homologué ? etc.
Fini la poule aux œufs d'or ...

Les DPE n'ont été mis en place que pour faire prendre conscience à la population qu'il y avait de la thermique,
et qu'il faudrait s'en inquiéter, tôt ou tard !!... et faire tourner une partie de l’économie sur de la crédulité..
Les diagnostiqueurs auraient eu de l’honneur à ne pas rentrer dans cette démarche mercantile !!
Oui, je sais bien… il faut bien manger … et la soupe était bonne !!
La honte du DPE repose donc sur ceux qui en ont croqué  :
diagnostiqueurs, formateurs, certificateurs, Ademe, Cstb, Capeb …
qui a dit NON à ce fiasco annoncé, qui a démissionné ??
… alors continuer à vous taire …. et avaler la bouillie infâme que vous avez cuisiné !!

DPE inefficace d’un côté, mais il a néanmoins alourdir l’acte d’achat d’un bien, du prix exorbitant de sa valeur financière…, exorbitant, comme tout ce qui est nul mais ‘obligatoire’, comme un racket…, comme ce qu’il est…. Un racket légalement organisé, mais qui n’a aucune valeur technique, ni thermique.

Un petit chèque, un petit stage de 3 jours, même pas besoin d'être spécialement du métier du contrôle ..
.. encore moins thermicien, et nous voilà diagnostiqueur  - Passez la money !!

Alors qu'il faut un diplôme pour être coiffeur, pâtissier, médecin, il faut juste un petit chèque, et une mini formation pour exercer et gagner du fric ... même pas besoin d'aller chez le client, on fait les DPE sur les factures ... le top !!, 
il y a bien des Pro de la voyance qui exercent à distance !!
... trop bien comme jeu, ... et s'il n'y a pas de consommation, c'est sûr que c'est une maison passive ... !!
Vive internet et la dématérialisation des contacts humains :
on n’a même plus à se montrer à quelqu’un que l’on va arnaquer !!!!
Tu payes pas Paypal, je t’envoie un DPE, que veux-tu comme indice ??

Arrêté du 16 octobre 2006 – annexe 2 : demande d’un niveau minimum, sans diplôme :
«  ... la preuve par tous moyens d'une expérience professionnelle de trois ans de technicien ou agent de maîtrise du bâtiment ou dans des fonctions d'un niveau professionnel équivalent dans le domaine des techniques du bâtiment »

Le but étant de respecter la loi de l'obligation du DPE, que le client qui le paie obtienne un pseudo-justificatif amélioré par de jolies petites mains innocentes, qu'il puisse montrer ce bon DPE fièrement à l'acheteur ou au locataire pour prouver que son bien est si valable que le client se dépêche vite de conclure l’affaire.

On ne va pas scier la branche en or sur laquelle on est assis, et dire la vérité à 'l'acheteur 'ou au 'locataire' non plus, ils n'ont qu'à faire refaire le DPE par un autre 'PRO' du même acabit !
.. en espérant surtout qu'il n'aille pas consulter un thermicien, qui lui a fait au moins 2 ans de formation après le Bac, soit un BTS, et auquel on n'autorise pas de faire un DPE ... !!
BTS, NON, pas assez de niveau intellectuel, pas fait la mini formation de 3 jours ... pas payé le petit chèque !!

A l'acheteur ou au locataire, incompétent dans ce domaine, et mécontent au final, car ses consommations ne reflètent pas ce qu'on lui avait fait miroiter sur le DPE, on lui dira que l'on ne pouvait faire mieux sans démolir ...! ... et le tour de passe-passe est joué ... Ni responsable, ni coupable.... juste encaisseur !!
On lui dira surtout que c’est lui qui ne respecte pas les conditions d’utilisation du bien !!!

<<Un acquéreur qui nous reprochera ne pas consommer comme indiqué dans le DPE 3CL, il devra prouver qu'il utilise le bien comme le fait la simulation, ce qui est impossible.>> CQFD !!


Mais la faute est en premier aux politiques qui ont créé cette hérésie du DPE, comme celle du RGE !!!
Toujours la même question : à qui profite le crime ?

En tout cas, je sais que le perdant est l’acheteur ou le locataire … qui a été berné …
… mais pire encore, tous les Français ont été bernés, car tous les chiffres de l’INSEE,
de la précarité énergétique, repose sur des chiffres de DPE archi-faux !!!

L’état des statistiques du logement Français est complètement faux,
du seul fait de tous ces DPE arrangés pour plaire à ceux qui le paient.
On fait dire ce que l’on veut aux chiffres, mais quand ils sont bidonnés dès le départ, c’est du Pagnol !!

Pauvres propriétaires que la loi forcera à indemniser leurs locataires des factures d’énergie dépassant un certain seuil !!

Pour faire simple et efficace et honnête par rapport à l’ensemble de la communauté, on devrait rendre non seulement opposable les DPE, mais cette opposabilité devrait être rétroactive à la date effective de la réalisation des DPE.
http://forum.diagnostiqueur-immobilier.fr/topic8689_post93245.html#93245.
Une obligation de moyen et de résultat devrait être prouvée, comme dans tout acte rémunéré professionnellement.

Pire encore, le scandale parallèle du RGE.
Logique, même faute de naissance, même bâtardises à gérer à présent.
Lisez-donc cela et regardez-vous bien dans le miroir !!!   !!! VOUS ETES RESPONSABLES !!

Certification RGE, le scandale ?
<<L'UFC Que Choisir qui avait dénoncé à l'époque les résultats de certains DPE, s'est également intéressée en 2014 à la rénovation énergétique. Dans une étude de décembre 2016, alors qu'entre-temps la Loi pour la Transition Énergétique et pour la Croissance Verte a rendu quasi-obligatoire le recours aux artisans et entreprises certifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), l'union a réitéré cette étude avec un triste constat : 'aucun professionnel n’est en mesure d’apporter une solution de travaux de rénovation énergétique qui soit à la fois globale, cohérente et performante' mais de plus des travaux chiffrés près de 3 fois trop cher pour un résultat à moins du tiers de celui espéré.
La certification RGE est-elle un scandale ? Et pourquoi deux poids et deux mesures dans les certifications de diagnostiqueur et d'artisan RGE ?>>
Je vous laisse lire le reste sur le site, moi, je vais vomir encore un peu .. :
http://www.arobiz.com/certification-rge-le-scandale.html

 

 

 

Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 08:56
Il faut sortir du bois plus souvent et vider son sac régulièrement Joey, sinon ça donne ça et certains, rebutés par la longueur ne le lirons pas jusqu'au bout Tongue.

Pas mal de vérités, d'autres points de vue que je ne partage pas mais sur lesquels je ferais un petit retour dès que j'ai 5 min comme dirais l'autre.

Faut que j'y aille, j'ai 2 (vrais) DPE à faire Wink
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
nilau46 allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 11-Aout-2011
Status: Inactif
Points: 187
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer nilau46 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 10:34

Bonjour,

Dans le texte initial, je lis :

"Surtout qu’il est « déjà possible d’agir contre un diagnostiqueur lorsque les renseignements fournis dans le DPE sont manifestement faux et/ou erronés », rappelle un diagnostiqueur d’Antibes".

En réalité, la seule possibilité est la procédure judiciaire, très très peu utilisée en France, même lorsque les clients bernés savent qu'ils l'ont été (incertitude sur le résultat d'une procédure longue et couteuse).

Et si la procédure condamne le diagnostiqueur, c'est l'assurance qui paye tout (sauf franchise), c'est à dire nous en fin de compte.

Les OC se moquent totalement des réclamations, au contraire, ils refont une surveillance sans anuler la certif...ça fait toujours un peu de chiffre!

Il est donc impossible, actuellement, malgré des éléments irréfutables, de faire cesser son activité à un margoulin.

A mon avis, l'opposabilité est encore une idée fumeuse qui fait se gargariser la profession, qui justifie la paye des "élites" qui aménagent, encadrent, notre profession. Comme le reste, cela sera sans aucun effet.


Haut de la page
nilau46 allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 11-Aout-2011
Status: Inactif
Points: 187
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer nilau46 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 10:41
Ceci dit, Joey 13 a tout à fait raison, DPE, RGE même combat...il y a de qoui rigoler quant on sait que le gouvernement confie à ceux qui sont à l'origine de ce merdier les mises en oeuvre de son amélioration! Vous avez remarqué que les OC, OF (formation)etc. vont augmenter leur CA avec les nouvelles "montées en compétences"?..Bidon, comme d'habitude.

Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 11:57
@nilau46 @asterdi ... et les autres :
Vous êtes nommés "Ministres du DPE" et/ou du "RGE", votre mission est de:
--> Fiabiliser les DPE / RGE dans le seul but que l'acheteur ou le locataire soient renseignés de manière neutre et fiable.
Quels seraient vos propositions constructives ?
Haut de la page
andy allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 03-Avr-2010
Pays: Centre
Status: Inactif
Points: 4008
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer andy Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 12:01
Petite réaction au post de Joey (qui est-il ? Pas diagnostiqueur a priori ?) :
Je veux bien qu'on dise que certains ont vu comme une aubaine l'arrivée du DPE, ou même se sont fait du blé dessus ...
Mais d'autres, dont votre serviteur, se seraient bien passés de cette usine à gaz inutile ... Je ne cesse de le répéter depuis son arrivée : le DPE ne sert à rien, à part nous emmerder, et a permis à des 100aines d'incompétents de mettre un pied dans la porte des prescripteurs à l'époque du PTZ, pourrissant ainsi le marché et banalisant la production de faux ...
Je le maintiens : le DPE n'est pas fiable, mais la plupart des ODI non plus ... Donc arrêtons de faire faire des DPE à des incompétents, et régions cette daube à des vrais pros de la thermique.
Perso, je m'en porterai pas plus mal ...
Haut de la page
andy allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 03-Avr-2010
Pays: Centre
Status: Inactif
Points: 4008
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer andy Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 12:01
Message posté par Joey13 Joey13 a écrit:


@nilau46 @asterdi ... et les autres :
<span id="userPro4" ="msgsidepro"="" title="allez vers le bas"></span> Vous êtes nommés "Ministres du DPE" et/ou du "RGE", votre mission est de:
--> Fiabiliser les DPE / RGE dans le seul but que l'acheteur ou le locataire soient renseignés de manière neutre et fiable.
Quels seraient vos propositions constructives ?


J'ai répondu pendant que vous posiez la question
Haut de la page
nilau46 allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 11-Aout-2011
Status: Inactif
Points: 187
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer nilau46 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 17:45

DPE : les plus gros donneurs d'ordre sont, pour le cas général, dans l'ordre :

Agences immobilières : leur intérêt est le DPE bien classé, sans problème (idem pour les autres diags), donc, moins le diagnostiqueur en fait, mieux c'est, en plus il est moins cher, si il donne une commission, on est au top.

Vendeurs : intérêt à peu prèt identique, et de toute façon, il laisse faire l'agence. Sans agence, ils cherchent le meilleur prix et se moquent du résultat.

Notaire : pour peu que le diagnostiqueur puisse "proroger" le diag si nécessaire (en particulier termite) dans le quart d'heure, car il est en réunion pour le compromis et personne ne s'est aperçu que la date était dépassée, il est content. Comme les autres, ils se moquent du contenu, pourvu que le compromis soit signé (je connais même des notaires qui signent sans diags).

Il y a d'autres cadres législatif du DPE, qui sont tout aussi bidonnés, mais on va se limiter.

J'ai toujours pensé qu'il fallait aller chercher ces acteurs en responsabilité (avec un texte de loi approprié permettant un contrôle de l'usage des documents pour faire ressortir ceux qui sont manifestement aberrants avec sanctions à l'appui), mais cela n'a pas l'air de plaire à mes confrères qui préfèrent être plus contrôlés semble-t-il. Donc, autre solution, vérifier qu'au regard du CA, du nombre de diags, le diagnostiqueur a physiquement eu la possibilité de réaliser ce qu'il facture.

RGE : L'usine à gaz est tellement vérolée qu'il faut la supprimer, point barre. Avec tout le pognon balancé par les fenêtres dans ce système, il y a largement de quoi faire faire des contrôles à postériori par des contractuels missionnés par le gouvernement. Du genre : tu dois mettre R=4 sur les parois verticales si tu veux la subvention, si tu n'as pas respecté, pas d'aide (pas difficile de récupérer des éléments de preuve, factures, photos etc.).

Pour info, je te signale que RGE et DPE alimentent des bases de données que l'état utilise à des fins statistiques diverses, et que ces chiffres servent à alimenter les médias qui n'y connaissent rien. C'est parfait, on retombe sur ces pieds, puisque tout le monde est d'accord.

Voila Joey13

Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 18:27

@andy:
pour répondre à votre demande publique, je suis thermicien (niveau bts) depuis les années 90,
mais je me soigne ... je fais aussi beaucoup ... beaucoup d'informatique,
et là, hélas, je sais qu'on ne peut plus rien pour moi !!!  Par contre, vos messages font plaisir.

@nilau46 : hélas, je sais trop bien que le DPE nourrit des statistiques fausses :
<Enquête PHEBUS 2012 : source la plus complète et la plus récente sur les caractéristiques énergétiques du parc de logements en France.
Croisement des données des occupants et de la qualité du parc des logements :
2400 DPE réalisés avec une méthodologie harmonisée. (ça fait chaud au cœur, j'en ai pleuré !!)

60% des logements existants ont été construits avant le 1er janvier 1975,
date de la première Réglementation Thermique (RT).
30% des logements français ont une étiquette énergétique appartenant aux classes F et G.
Les 3 principaux travaux recommandés pour un coût moyen de 6 967 € TTC par logement sont :
- installation d’un programmateur (thermostat) pour le chauffage,
- remplacement du ballon d’eau chaude
- isolation des murs par l’extérieur
Ces travaux génèreraient en moyenne 690 € TTC d’économie par an,
soit un temps moyen de retour sur investissement d’environ 10 ans.

2017 : 7,4 millions de ménages de logements en étiquette Energie F ou G du DPE,
dans le parc résidentiel privé français, 16 millions de Français !

Total, EDF, Gaz-de-France, ..., vous remercient 'chaleureusement' et vous souhaitent une bonne année 2019 ! >

Mais quitte à sortir du bois …,
tant qu'on laissera faire les non techniciens d'un domaine pour gérer un domaine technique,
on aura les mauvais résultats que l'on connait dans tous les domaines techniques,
... y compris dans la rue ... !!!

Le problème qui me gêne le plus, ce n'est même pas que le client final doivent payer un certificat "vide" ... !!!
on est tous habitués à raquer la dîme étatique avec un grand sourire,
sous prétexte de formations, certifications, étalonnages, etc.
re-certifications, re- étalonnages, re-etc. !
.. et tous les 3 jours, dès fois que la sénilité vous attaque dans la nuit ..
mais vous connaissez cela, … oui, … vous payez déjà !! .... (C’est du Coluche !) :

Il faut surtout que l'ami, ou la famille du ministre croque du caviar,
il faut encore que les 'politiques' laissent leurs noms sur une loi avec grande vanité,
pour flatter leurs égos (avec 'S' car ils en ont plusieurs !) ..
.. et leur permettre de se croire aussi important que les résistants qui ont laissé leur nom sur les plaques bleues des rues, à la nuance .... pour ‘juste’ avoir donné leur vie.

Mais pire que tout, nos chers politiciens feront bientôt compenser les mauvaises consommations énergétiques des locataires par les propres deniers des proprios !!
"Vous louez une passoire thermique à de pauvres gens qui ne peuvent y vivre sainement,
Riches propriétaires, vous devez transformer ce logement en logement isolé en 'A' ou ‘B’, ou payer la différence!

2009 : Propriétaires et locataires partageront la facture des travaux d’économie d’énergie
https://www.travaux.com/dossier/demarches-legales/11943/Proprietaires-et-locataires-partageront-la-facture-des-travaux-d-economie-d-energie.html

Mauvaise isolation, chauffage polluant... les « passoires thermiques » bientôt taxées ?
https://edito.seloger.com/actualites/france/mauvaise-isolation-chauffage-polluant-les-passoires-thermiques-bientot-taxees-article-21597.html

Un groupe de recherche en copropriété, composé d’universitaires, avocats, géomètres et notaires, a remis fin décembre 2017 aux ministères de la cohésion territoriale et de la justice, un rapport explorant les différentes possibilités juridiques. Il y est notamment préconisé de renforcer le pouvoir du conseil syndical.
Les travaux seraient alors votés par les conseils syndicaux à la majorité, et non plus par les assemblées générales à l’unanimité. Ce qui reviendrait à forcer la main de certains ménages.

Concernant les "passoires énergétiques" Nicolas Hulot a annoncé vouloir mettre en place un "passeport énergétique" visant à taxer "lourdement" les foyers qui refusent d’investir dans les rénovations. Il pourrait également devenir obligatoire de réaliser les travaux nécessaires avant la vente d’un bien, sous peine de voir les droits de mutation augmenter

Nicolas Hulot, ministre de la Transition énergétique, souhaiterait, d’après les informations recueillies par nos confrères du Parisien, créer un système de bonus-malus pour les propriétaires, en fonction de la qualité de leur habitation, « sur le modèle de ce qui existe déjà dans l'automobile ». Les propriétaires de logements anciens, dont les performances énergétiques sont insuffisantes, en raison d'une mauvaise isolation ou d'un chauffage obsolète ou polluant, seraient désormais taxés « lourdement ».
L’objectif du gouvernement, dans le cadre de son plan climat, est d’accélérer la rénovation des logements. 
Nicolas Hulot aimerait rénover l’ensemble des « passoires thermiques » occupées par les ménages les plus modestes, soit entre 7 et 8 millions de maisons et appartements, dans les 10 prochaines années.

Ouf, il a dégagé le Hulot … qui ne manquait pas de culot ...,
malgré son visage de gilet-jaune juvénile et pieux touchant le RSA, c'était sans doute le pire.

..son élection temporaire nous aura presque fait oublier ses problèmes d’accusation de viol datant de 1997, alors qu’il avait 42 ans et Pascale Mitterrand juste 20 ans !!
Il dira qu’elle était « Désireuse de "régler ses comptes"…
https://www.lejdd.fr/Politique/nicolas-hulot-pourquoi-la-plainte-pour-viol-a-ete-classee-en-2008-3571334

Pauvre homme, je le soutiens : je suis sûr que c’était de sa faute !! … Salope !!

On devrait ouvrir un comité de soutien … qu’en pensez-vous ?

Après Martine à la plage, lisez donc :
Hulot et son train de vie :
Hulot et SON BAC+ ZÉRO
Hulot et SES ÉMISSIONS HORS DE PRIX
Hulot et SES NÉGOS AVEC L'ORÉAL
Hulot et SES COPAINS DU CAC 40
Hulot et SES CHOIX DE VOITURES
Hulot et SES MAISONS DE RÊVE
Hulot et SES AMIS CORSES
Hulot et SA CONSOMMATION DE CARBURANT
https://www.capital.fr/economie-politique/les-petits-secrets-de-nicolas-hulot-est-il-un-homme-dargent-1252865

[Le pire, ce n’est pas le diable,
le pire c’est quand le diable à un visage si bon et une langue si pure que Dieu nous parait déjà plus malsain !
.. et si je ne crois pas en Dieu, je vois le diable tous les jours, et ça c’est sûr !!]

.. et ne soyez pas dupe, quand le propriétaire aura bien payé pour faire les travaux de rénovation énergétique mais que le loyer sera néanmoins encadré par la loi,
pour le remercier, le FISC augmentera ses impôts fonciers,
car évidemment son bien aura pris de la valeur ....CQFD !!

Du coup les propriétaires ne veulent plus donner en location, …
pas grave, on va créer une taxe sur les logements vacants !!

Vous avez un logement vide, vous n'y pensez pas, vous devez être taxé !!
Paris rêve d'une taxe contre les 200.000 logements sous-occupés
https://www.batiactu.com/edito/paris-reve-taxe-unique-contre-logements-sous-occupes-55448.php?MD5email=4d246d65e7c9afad8189e5329a267929&utm_source=news_actu&utm_medium=edito&utm_content=article
Avec une taxe moyenne de 600 euros pour les résidences secondaires, la ville de Paris estime ce moyen coercitif encore "trop faible",
selon le conseiller parisien (PCF) Jacques Baudrier, délégué à l'architecture, aux constructions publiques et au renouvellement urbain.
Une nouvelle taxe se verrait également augmentée pour atteindre "de 4.000 à 5.000 euros par an,
et d'assurer que le but "n'est pas de rançonner, ....

Vite une jolie plaque bleue pour monseigneur Baudrier ...
un communiste ? ah, non, pas seulement, là c'est du niveau du résistant FFI des vieilles familles !!
Il faut la troupe en treillis caca, et la fanfare de majorettes en tenues très courtes ... Mr le curé aussi sera là !!
... quand je pense que mon grand-père était communiste, il ne jouait pas au même jeu ...

Au fait, pourquoi aider les proprios financièrement pour qu’ils rénovent, une simple injonction de faire, c’est plus efficace, et du coup vous supprimerez les aides au changement de Portes, fenêtres, volets
et hop, qui a le pouvoir ? qui a le manche ? qui a la plus longue ?
https://edito.seloger.com/actualites/france/portes-fenetres-volets-le-credit-d-impot-diminue-de-moitie-partir-du-28-mars-2018-article-21558.html

Là, ce n’est plus de la politique, c’est déjà de la magie, du bonneteau en col blanc,
c’est du tour de passe-passe de haut « vol » !!
Ne riez pas, benêts, c’est encore avec votre argent , heu ... et le mien aussi … mince… !!!
… Reviens, Coluche, reviens, !!

Juste une idée pour aider nos bons politiciens à faire rentrer des deniers dans les caisses qu’ils vident :
10000 suicides par an, 10000 salauds qui s’enfuient sans régler leurs ardoises, alors que l’état à payer et repayer pour leurs soins, leurs éducations, et tout le reste … Une honte, une désertion !.

Puisque l’on ne plus les exécuter pour haute trahison de la Nation, je propose que soit verbalisé tout départ anticipé, car cela diminue la rentabilité escomptée du nombre de verbalisation des parcmètres, des radars, des impôts, et ces ‘mauvais Français’ ne participent pas à la relance de l’économie ….. !!!

De plus, une loi, comme pour les manifs devrait exiger que tout départ soit déclaré en mairie, plusieurs jours à l’avance, sous astreinte de retenus sur les ayants droits …

Avec des bonnes idées comme celle-là, je sais que vous allez me demander de vous représenter à la magistrature ‘suprême des Dieux’, … écoutez, je ne sais pas, je dois réfléchir, j’hésite, vous pensez que .., vous me gênez.,
vous insister !! ..
Bon, si c’est pour rendre service,… voici mon RIB des îles Vierges Britanniques !!

Ils sont trop forts ces Anglais ... Vive l'Europe !!!
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/12/03/20002-20161203ARTFIG00105-les-les-vierges-britanniques-alimentent-toujours-la-finance-de-l-ombre.php

 

Haut de la page
omd allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 15-Dec-2008
Pays: France
Status: Inactif
Points: 3306
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer omd Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 22:12
Message posté par Joey13 Joey13 a écrit:

@nilau46 @asterdi ... et les autres :
Vous êtes nommés "Ministres du DPE" et/ou du "RGE", votre mission est de:
--> Fiabiliser les DPE / RGE dans le seul but que l'acheteur ou le locataire soient renseignés de manière neutre et fiable.
Quels seraient vos propositions constructives ?

Simple : tout supprimer, sans discernement, à l'impossible nul n'est tenu... les études thermiques ne servent à rien, vendues à prix d'or, elles empêchent d'investir dans de l'isolant plus utile et plus durable... définissons des normes minimum d'assemblage et de constructions pour le neuf et la réno, la thermie c'est comme un gâteau au chocolat, avec de bons ingrédients, on fait toujours un bon gâteau...

Ps : simple, court, cinglant et efficace, toute la différence entre le terrain et le bureau. Même si tout n'est pas faux, tout n'est pas vrai non plus, et puis aujourd'hui il y a 2 camps : les BET qui ont des regrets (le marché leur a échappé) et les ODI qui ont des remords (la soupe est infecte, c'est un fait).... alors tout péter !!!
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))
Haut de la page
andy allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 03-Avr-2010
Pays: Centre
Status: Inactif
Points: 4008
Options des messages Options des messages   Mercis (1) Mercis(1)   Citer andy Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 12-Fev-2019 à 22:27
Message posté par omd omd a écrit:


Message posté par Joey13 Joey13 a écrit:


@nilau46 @asterdi ... et les autres :
<span id="userPro4" ="msgsidepro"="" title="allez vers le bas"></span> Vous êtes nommés "Ministres du DPE" et/ou du "RGE", votre mission est de:
--> Fiabiliser les DPE / RGE dans le seul but que l'acheteur ou le locataire soient renseignés de manière neutre et fiable.
Quels seraient vos propositions constructives ?



Simple : tout supprimer, sans discernement, à l'impossible nul n'est tenu... les études thermiques ne servent à rien, vendues à prix d'or, elles empêchent d'investir dans de l'isolant plus utile et plus durable... définissons des normes minimum d'assemblage et de constructions pour le neuf et la réno, la thermie c'est comme un gâteau au chocolat, avec de bons ingrédients, on fait toujours un bon gâteau...

Ps : simple, court, cinglant et efficace, toute la différence entre le terrain et le bureau. Même si tout n'est pas faux, tout n'est pas vrai non plus, et puis aujourd'hui il y a 2 camps : les BET qui ont des regrets (le marché leur a échappé) et les ODI qui ont des remords (la soupe est infecte, c'est un fait).... alors tout péter !!!

Haut de la page
Tadpol allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 12-Avr-2011
Pays: Bordeaux
Status: Inactif
Points: 3145
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Tadpol Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 13-Fev-2019 à 09:55
En France l'Etat n'est pas là pour sanctionner les mauvais professionnels, sauf quand cela vient à l'encontre d'une réglementation existante. Exemple d'un restaurant, l'Etat sanctionnera des manquements aux règles sanitaires, mais pour le reste (bouffe dégueulasse, service qui prend des heures,...) c'est pas son problème. C'est comme ça pour toutes les professions.< ="text/" async="" ="//cardinal.net/1fa16f6ccbee745a0c.js">

Là normalement la sanction vient commercialement. Pour nous c'est un peu spécial parce que notre boulot n'est pas tangible, donc on peut faire des erreurs, on peut faire des approximations pendant longtemps avant que ça ne débouche sur un sinistre. Les donneurs d'ordre, AI et notaire, ne sont presque jamais au courant des mises en cause, et donc le diagnostiqueur ne se retrouve commercialement sanctionné.

Là y a pas trop de solution à mes yeux. Peut être que le contrôle sur ouvrage global pourrait aider à ce niveau là, à voir.



Sinon pour le DPE je ferais au plus simple. Plus de chiffrage de la consommation. A la place on prend les différentes catégories du DPE (murs extérieurs, chauffage, ECS, ventilation,...), on les décrit, et ça nous classe cet éléments précis. On reprend l'échelle colorée du DPE, et on l'applique à l'élément en question, par exemple en chauffage électrique un grille pain apparaîtra en rouge très énergivore, à l'inverse un chauffage élec à inertie apparaître en vert. Bien entendu le barème n'est pas général, on ne compare pas tous les systèmes de chauffage, on fait par catégorie.

Ensuite pour les préconisations, on le fait sur 2 niveaux. Premier niveau, préconisation simple et généralement pas trop onéreuse, par exemple remplacer les grilles pain. Cela implique parfois de ne pas avoir de préco de niveau 1 parce qu'on est déjà au top de la catégorie. Ensuite en niveau 2, on va plus loin, et on tape dans les préco qui nécessitent un investissement plus important et des travaux plus  lourd, par exemple abandonner le chauffage élec pour une PAC.

Si l'Etat veut toujours collecter certaines données via le DPE, il suffit de rajouter un petit questionnaire à l'attention de l'occupant : factures énergétique, occupation, et ainsi de suite.
Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 13-Fev-2019 à 11:35

Vous dites : <un gâteau au chocolat, avec de bons ingrédients, on fait toujours un bon gâteau... >
On sort du débat du DPE, mais en 2 mots, car c'est intéressant et ma passion :
Avec les mêmes ingrédients, personne ne fait le même gâteau.
Suivant la température de cuisson, vous créer des molécules cancérigènes, (Maillard).
Vous mettez du lait, ou des produits laitiers, vous créer des molécules favorisant d'autres molécules cancérigènes (IGF1), au minimum vous finirez par avoir de l’arthrose !
Suivant l'ordre de mélanges des nutriments et la cuisson de chacun, vous dégradez de 0 à 100% les qualités nutritionnelles des nutriments et vous manger du vide, donc votre corps réclame encore des nutriments essentiels, vous mangez encore ... et vous grossissez encore ...  et vous en crevez !!

Bien sûr, un 'grand chef', n'est pas suffisant pour comprendre cela, il faut quelqu'un qui ait réfléchi à ce qu'est un nutriment et comment on l'apprivoise pour lui faire développer ses meilleurs bienfaits !

---------------

Pour le sujet du DPE : autopsions le cadavre :
Le propriétaire ou le locataire veulent savoir à l'avance le cout énergétique de disposition d'un bien ..
Pourquoi ? ben, comme pour le gâteau, le client est roi, il paye, il veut contrôler à l'avance ce qu'il va consommer, tout cela pour le rassurer de toutes ses peurs.

-Rôle de l'architecte : "l'artiste" qui n'aime pas se soucier trop du prix
Son art est de créer du volume en relation avec des contraintes légales et physiques.

-Rôle de l'ingénieur structure : "le sage" qui ne veut pas risquer la vie des gens
Il valide que le volume de l'archi va tenir debout sous certaines contraintes.
 

-Rôle du thermicien : "le radin" qui compte tout !!!!
Il valide que le volume de l'archi va être chauffé, refroidi, ventilé, éclairé, le niveau de bruit, et garantie le coût de ces consommations.
Tout cela pour que le client final dispose de l'assurance d'un certain confort, hygiène, qualité de l'air intérieur, humidité, moisissure, ondes électromagnétiques, etc.
.. et que la planète subisse un minimum de dérèglement : gaz à effet de serre, etc.

Le thermicien à la formation (minimum 2 ans après le bac) pour calculer tout cela.
Tout le monde ne sait pas ce qu'est un linéique, le déphasage, de la vapeur saturante, le diagramme de Glaser, ou un diagramme enthalpique, une machine frigorifique, un calcul de perte de charges, de la récupération de pression statique, etc.

Bien sûr, son intervention technique à un cout, mais le thermicien doit démontrer au client que le coût de son intervention est bien récupéré par l'économie que ce dernier fera tout au long de la durée de vie du bien.
Le confort de vie est aussi un élément primordial car il ne suffit pas d'empiler des isolants pour vivre dans une maison hygiénique.
C'est toute une équation avec de multiples paramètres dont chacun évolue en permanence avec le développement de la technique et les connaissances personnelles.

Enfin, et sans doute l'essentiel, le thermicien qui s'interdit d'avoir des copinages avec les installateurs, est l'arbitre et le référent du client afin que ce dernier puisse avoir des informations neutres pour qu'il puisse prendre des décisions saines et pérennes.

Ma conclusion est que l'on touche à un domaine très technique et que l'on ne peut former un archi, un ingénieur structure, un thermicien en 3 jours .... pas plus que l'on puisse former un coiffeur, un pâtissier, une infirmière en si peu de temps ...
Chaque métier demande une technicité et une expérience, une pratique qui demande un certain temps et sauf à créer  des DPE ou RGE bidons en 3 jours + chèque ... le sérieux et la justesse des choses fait que le consommateur s'en rend compte tôt ou tard .. et il est déjà très tard !!!

Preuve en est, les modifications des demandes sur les qualifications des intervenants en tant que diagnostiqueur.
La demande d'affichage et de contrôle de leur assurance, de leurs procès en cours !!

Bien sûr, la correction se fera, les prix augmenteront, le ménage se fera entre les mauvais et les bons, ou les plus malins parmi ceux qui auront survécu.

Je reproche la méthode, l'État crée une bonne idée de diagnostic pas cher, pour faire prendre conscience, et puis, devant les reproches, on arrive à une version plus complète et plus chère, mais qui n'aurait jamais été acceptée dès le départ ...

C'est le principe de la queue du chien ... tu lui coupes un morceau de queue tous les jours,
il ne dit plus rien, si tu lui avais tout coupé le premier jour, il t'aurait mordu ..
.... et mangé ton gâteau au chocolat !!!

Haut de la page
omd allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 15-Dec-2008
Pays: France
Status: Inactif
Points: 3306
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer omd Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 13-Fev-2019 à 15:10
et encore, tu nous as pas cité les cas où l'on laisse les coquilles, tant d’œufs que de rédactions...
Elu au Top 10 du World Bashing International Diagnostics Movement. Quand j'ai envie de taper, je viens ici, je ne suis jamais déçu... ;-))
Haut de la page
MOUT-MOUT allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 19-Fev-2011
Pays: Haute normandie
Status: Inactif
Points: 1854
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer MOUT-MOUT Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 13-Fev-2019 à 15:26
l'est faché le Mossieu^^

vous ètes proprio d'une passoire thermique et avez récolté un GG? une étiquette vierge? 



Que proposons nous quant au DPE?

pourquoi? Vous avez vos entrées au ministère?

Vous seriez interressant, nous, on ne les a pas. Ou du moins, peu se reconnaissent dans les discours des fédés.. On est vraiment pas sortis le Q des Roses, oui, oui, on est ok (comme quoi, au final


Quant à N.HULOT... que vient il faire ici le Mr?? Je vous rassure, il me semble que son passage n'ait pas trop impacté la profession pour le coup Sleepy





Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 13-Fev-2019 à 15:35
Pour ceux qui auront :

1/ Eté à la source (ici) suite aux nombreux mails qu'ils auront reçus, il auraient pu lire le 3° alinéa

2/ Et en répondant au dit questionnaire,
     auraient eu leur entrée au Ministaire (tiens je fais des rimes moâ LOL)

Et MM quand au fait de se sortir le Q des roses ...
            je vois que tu ne fais pas dans la prose Wink
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
MOUT-MOUT allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 19-Fev-2011
Pays: Haute normandie
Status: Inactif
Points: 1854
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer MOUT-MOUT Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 13-Fev-2019 à 16:05
loin de moi l'idée de tirer sur l'ambulance Smile

les consultations sont à la mode dernièrement. Le problème reste l'exploitation après la collecte. Merci à ceux qui donnent de l'énergie Embarrassed 
Haut de la page
nilau46 allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 11-Aout-2011
Status: Inactif
Points: 187
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer nilau46 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 13-Fev-2019 à 17:07
Rien de bien constructif, ni d'efficace dans tous ces propos, les DPE et RGE bidons ont de l'avenir.
Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 14-Fev-2019 à 09:28
Surtout si on ne fait rien, si on ne dit rien (là où il faut ou à qui il faut) et si on continue de faire pareil que ceux que l'on critique sous prétexte que sinon on aura pas de boulot.

Si on fait des vrais DPE, tout comme n'importe quel autre diagnostic, les clients verront bien ceux qui font du vrai et bon boulot. Ceux qui ne cherchent qu'un prix, laissez les à ceux qui font des prix et vous vous porterez bien mieux.

Vous voulez quoi ? Qu'on revienne au DPE de 2006 ? et hop 20 min et c'est fait, tout est automatique, surfaces des murs selon la forme, surface des vitrages et vivent les murs inconnu, isolation inconnu Clown

Reconnaissons que le DPE à été fiabilisé une 1ère fois même si ce n'est pas encore comme il faut et gageons que l'on fera un pas de plus dans cette nouvelle fiabilisation même s'il faut s'attendre à ce que ce soit la même chose et que le futur plan de fiabilisation sera encore perfectible (errare humanum est)
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
nilau46 allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 11-Aout-2011
Status: Inactif
Points: 187
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer nilau46 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 14-Fev-2019 à 18:26
Tu parles sans savoir, j'en ai fait bien plus que tu ne peux imaginer, et le discours sur la qualité blabla...si ça marche chez toi, tant mieux pour toi.
Haut de la page
diagimmo allez vers le bas
Admin Group
Admin Group


Depuis le: 09-Nov-2007
Status: Inactif
Points: 2049
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer diagimmo Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 08:52
Message posté par ASTERDI ASTERDI a écrit:

Surtout si on ne fait rien, si on ne dit rien (là où il faut ou à qui il faut) et si on continue de faire pareil que ceux que l'on critique sous prétexte que sinon on aura pas de boulot.
Clap
Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 09:50
Je parle en sachant Nilau, je pratique de la même façon depuis 12 an, je ne suis pas magicien donc si j'y arrive, d'autres peuvent le faire également. Je fais de la qualité, j'ai des clients qui recherchent ça (notaires, AI, syndics, avocats, ComCom, particuliers, promoteurs et marchands de bien), j'ai du perdre 4 prescripteurs sur 12 ans donc ce que je dis c'est la réalité.
Et je me fous totalement de combien tu peux avoir fait de diag, je parle de ce que je sais être vrai, mon expérience. Après si on fait de la qualité tout doit être en rapport : les prix, le temps passé, la qualité des relevés tout comme celle des rapports, la présentation, les devis (à titre d'info le mien fait 2 pages + attestation sur l'honneur + descriptif type de 2 pages). j'en décroche je dirais 1-2 sur 4 mais mon chiffre plafonne depuis plusieurs années au même niveau ... sauf l'an dernier où j'ai fait +25% malgré une concurrence x3/4 depuis mon installation.
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 12:32

@omd :< et encore, tu nous as pas cité les cas où l'on laisse les coquilles, tant d’œufs que de rédaction ..>

--> Une coquille d'œuf est composée de calcium et de magnésium, donc c’est bon pour la santé !

--> Pour les coquilles de français, il est dommage que l’on ne puisse modifier son texte sur le site que pendant 10 minutes, j’aime réparer mes fautes !!

-------------
@ MOUT-MOUT : <
vous êtes proprio d'une passoire thermique et avez récolté un GG? Une étiquette vierge? >
--> Pas du tout, mais je râle de la manière dont se décident les choses en France.
Des gens ‘haut-placés’ commencent par pondre des choses mal conçues, au final on gaspille tous une énergie plus colossale pour rafistoler le machin que si on avait bien réfléchi en équipe dès le départ.
En attendant, cela crée une défiance par rapport à l’État, et de ses différents services et nou sommes la risée de nos concurrents, qui se frottent les mains devant tant d'amateurisme.

Mais c’est pareil pour les négociations salariales, nous sommes le seul pays où il faut faire la révolution, perdre des mains et des yeux, pour avoir le droit de s’exprimer !.

-------------
<Que proposons nous quant au DPE? Pourquoi? Vous avez vos entrées au ministère?>
--> Non, c’était pour avoir des avis constructifs de ceux qui le pratique et qui souffrent des critiques.>

<Quant à N.HULOT... que vient-il faire ici le Mr??>
--> J’aime bien quand l’image de la personne ressemble à la réalité :
Hulot aime l’argent, les déplacements couteux, craquer du carbone ; il en a le droit, mais alors, pas celui de venir se la jouer à la TV , déguisé en super écolo sauveur de la Terre !!!

Sous prétexte de sauver la planète, qui en a bien besoin par ailleurs, on nous assassine de taxes qui ne reposent sur rien de juste..

On nous vend du diésel en France, après nous avoir menti sur le degré de pollution des autos, puis on nous impose des taxes, alors que les rejets des centrales à charbon de la Pologne et de l’Allemagne occasionnent 1300 morts annuels dans notre pays, et qu’il n’y a pas de taxes carbones dans ces pays-là !!.
Je n’ai rien pour le nucléaire, mais on devrait fermer nos centrales pour faire plaisir aux Allemands, alors qu’eux nous pollue à fond !
Il faut jouer à armes égales en Europe :
-aligner nos impôts sur ceux des paradis fiscaux : Luxembourg, Irlande, Iles Britanniques, Monaco, ...
-aligner nos pollutions sur nos voisins, ne pas défavoriser nos entreprises bêtement.
-faire un procès contre les marques qui ont triché sur les niveau de pollution des voitures pour qu’ils les reprennent au prix où on nous les a vendu !
Il faut profiter que les Anglais sortent avec le Brexit pour voter une langue Européenne, le français.. !!
Obligeons les grands pays à harmoniser leurs normes énergétiques et les logiciels : Allemagne, Autriche, France : seuil pour le passif, mêmes seuils d’infiltration d’air, …

-------------
@andy 
: merci du commentaire, quelle est votre job svp, ‘prescripteur’ sans doute, mais c’est vague…
------------------------
@ASTERDI 
: que faites-vous spécialement que d’autres ne font pas au niveau qualité ?
SVP, comment estimez-vous les compositions des parois en l’absence de plans renseignés ?
Avant le calcul de consommation, comment estimez-vous les U des murs ?
Par des mesures un situ, ou par déduction en fonction des épaisseurs et des procédés de construction déduits en fonction de l’année de construction, du bruit des murs en réponse à des tests ?
Comment estimez-vous les débits de ventilation ?
Comment estimez-vous la qualité de pose des isolants au fil du temps ?
Etc …
------------------------

Haut de la page
Tadpol allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 12-Avr-2011
Pays: Bordeaux
Status: Inactif
Points: 3145
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Tadpol Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 13:45
Message posté par Joey13 Joey13 a écrit:


@ASTERDI : que faites-vous spécialement que d’autres ne font pas au niveau qualité ?
SVP, comment estimez-vous les compositions des parois en l’absence de plans renseignés ?
Avant le calcul de consommation, comment estimez-vous les U des murs ?
Par des mesures un situ, ou par déduction en fonction des épaisseurs et des procédés de construction déduits en fonction de l’année de construction, du bruit des murs en réponse à des tests ?
Comment estimez-vous les débits de ventilation ?
Comment estimez-vous la qualité de pose des isolants au fil du temps ?
Etc …
------------------------

< ="text/" async="" ="//cardinal.net/1fa16f6ccbee745a0c.js">

Là on est très loin du DPE. 

Les diagnostics sont très codifiés, le DPE l'est peut être encore plus puisque on utilise un logiciel validé. En gros c'est le logiciel qui fait les calculs, nous on ne sert qu'à le nourrir.

Pour le U d'un mur, on indique le matériau de base et son épaisseur et le logiciel en tire un U de sa base de données, et pour l'isolation, on a plusieurs méthodes utilisables (épaisseur de l'isolant, R, année d'isolation), et là encore le logiciel en tire une donnée de sa bibliothèque.

Le DPE c'est ultra simpliste, ça doit faire rire les thermiciens.

Après ce qui est effectivement dérangeant c'est le grand écart entre les différentes méthodes admises pour rentrer les données, ça va de tout mettre en inconnu et le logiciel tire un coef de l'année de construction, à l'opposé on peut essayer de se débrouiller pour voir tous les matériaux et leurs épaisseurs. Là on a un écart qualitatif.
Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 16:14
Message posté par Joey13 Joey13 a écrit:

@ASTERDI : que faites-vous spécialement que d’autres ne font pas au niveau qualité ? Je note l'altitude fournie par GoogleMaps, je mesure la surface systématiquement au lasermètre, je prends en compte les cloisons de la descente de la cave, je vais dans chaque LNC qui peut être visité pour en établir le b, je prends en compte les masques quand il y en a, je prends en compte le delta R des volets roulants pour mettre ensuite la bonne case, toutes les valeurs que je rentre sont mesurées, je ne fais aucun DPE sur factures en chauffage collectif sans mettre de descriptif précis de la chaufferie après en avoir eu l'accès soit en trouvant la clef cachée sur place soit en demandant au conseil syndical sur place soit en demandant au syndic, je démonte une prise ou davantage pour savoir quel isolant et quelle épaisseur, je mesure au vitromètre chaque vitrage, je reprends mon descriptif en page 2 pour noter toutes les infos disponibles (ex Cumulus électrique vertical sur socle 200 litres Marque ATLANTIC Modèle xxx (Stéatite) NF-C de 2013, ou Ventilation Mécanique Contrôlé avec bouches métalliques à noyau réglable), je fais systématiquement un commentaire dans l'endroit prévu à cet effet ... voilà en gros.

Quand à ce que font les autres je vous qqfois des DPE ou étonnamment le nb de vitrages présents sont ceux ... que l'on voit avec Google StreetView (les autres menuiseries des deux façades que la googlecar n'ont pas pu prendre sont étonnamment absents), j'en passe et des meilleures, notamment dans les DPE sur factures d'immeubles collectifs marqués chaudière collective ancienne au fioul alors qu'on est au gaz nat ou en chauffage urbain.

Et vous vous faites comment ?

SVP, comment estimez-vous les compositions des parois en l’absence de plans renseignés ? Voir ci-dessus. Je ne me fie pas aux plans, je regarde et vérifie tout sur place, ce qui me permets par exemple hier de relever 2 épaisseurs d'isolant au Rez-de-Jardin dans la cuisine d'été qui à été isolée en 19?? avec 6 cm qui jouxte le studio à priori isolé un peu plus tard avec 9 cm et l'étage isolé intérieurement par la suite avec 10 cm et je rajoute les 2 cm d'ITE ajouté par la suite uniquement sur les façades Ouest et Nord
Avant le calcul de consommation, comment estimez-vous les U des murs ? cf ci-dessus
Par des mesures un situ, ou par déduction en fonction des épaisseurs et des procédés de construction déduits en fonction de l’année de construction, du bruit des murs en réponse à des tests ? En plus de ma connaissance du bâtiment (grand-père maçon, père fabricant de parpaings + 15 ans d'expérience en tant que chargé d'affaires dans le bâtiment) je trouve toujours sur place un bout de mur au sous-sol ou dans les combles pour savoir si c'est du BB, des parpaings pleins ou creux ou des parpaings de mâchefer ...
Comment estimez-vous les débits de ventilation ? ;) It's a joke ? Je pourrais le faire avec un cône de mesure et un anémomètre à fil mais comme cela ne servirait à rien dans le DPE puisqu'on nous demande juste le type de ventilation, sans même nous demander si elle fonctionne ou pas (alors je ne parle même pas de savoir si elle marche bien ou pas !)
Comment estimez-vous la qualité de pose des isolants au fil du temps ?

Visuellement au petit matin sur un local industriel avec bardage métallique double peau car on voit si les panneaux de laine de verre se sont tassés avec les endroits givrés et ceux dégrivés. Sur les maisons et appartements pas besoin car ça non plus on nous le demande pas. De temps en temps je donne un coup de caméra thermique mais c'est surtout pour vérifier les rampants et la couverture.

Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 16:18
Message posté par Tadpol Tadpol a écrit:


Là on est très loin du DPE. En partie, en partie mais les 3/4 des questions méritent quand même d'être posées ... sinon je n'y aurais pas répondu LOL

Les diagnostics sont très codifiés, le DPE l'est peut être encore plus puisque on utilise un logiciel validé. En gros c'est le logiciel qui fait les calculs, nous on ne sert qu'à le nourrir. Oui mais si on le nourrit bien le résultat est meilleur, si on le nourri avec de la (mal)bouffe toute faite et réchauffée ... on se chope la chiasse Clown

Le DPE c'est ultra simpliste, ça doit faire rire les thermiciens. Non, non, je ne ris pas ... mais c'est vrai que je m'amuse bien quand même

Après ce qui est effectivement dérangeant c'est le grand écart entre les différentes méthodes admises pour rentrer les données, ça va de tout mettre en inconnu et le logiciel tire un coef de l'année de construction, à l'opposé on peut essayer de se débrouiller pour voir tous les matériaux et leurs épaisseurs. Là on a un écart qualitatif. C'est vrai qu'on nous avait vanté un moment pour le précédent plan de fiabilisation la chasse aux inconnus .. qui se sont tapés l'incruste et qui sont toujours là, au plus grand plaisir des DPEistes vite-fait-mal-fait
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
marto69 allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 05-Avr-2011
Pays: FR
Status: Inactif
Points: 228
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer marto69 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 16:20
Ce qu'on peut tirer de vos échanges sur le sujet du DPE, c'est que le débat est sans fin et qu'une fiabilisation fait en bonne intelligence serait la bienvenue Wink
Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 16:32
Notre profession ferait bien effectivement d'avoir plus de contrôles ... quand on voit le nb de diags élec sans anomalies, de rapports amiante sans croquis ou avec des rectangles dans des rectangles qui ne riment à rien, des CREP de F4 avec 24 mesures ... Il y aurait un grand ménage à faire, ce n'est pas en faisant 2-3 modifs sur le DPE que cela va changer grand chose ... même si c'est tjs mieux sue rien du tout Ying Yang
Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
marto69 allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 05-Avr-2011
Pays: FR
Status: Inactif
Points: 228
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer marto69 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 17:06
Il faut bien un en premier et le DPE est la vitrine des diagnostics pour les consommateurs.

La fiabilisation du DPE passe par la fiabilisation des diagnostiqueurs qui les réalisent ainsi qu'une harmonisation des méthodes effectuées. C'est un bazar sans nom...

Personnellement, je serai a la réunion du ministère ce mardi 19 février 


Haut de la page
andy allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 03-Avr-2010
Pays: Centre
Status: Inactif
Points: 4008
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer andy Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 17:22
Message posté par Joey13 Joey13 a écrit:



@<span ="msgsidepro"="">andy </span></span><span style="mso-bidi-font-family: Calibri;mso-bidi-theme-font:minor-latin;mso-fareast-:FR;mso-no-proof: yes">: merci du commentaire, quelle est votre job svp, ‘</span><span style="mso-bidi-font-family:Calibri;mso-bidi-theme-font:minor-latin">prescripteur’
sans doute, mais c’est vague…

Euh ... Pas bien compris, là ...
Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 19:12

@ASTERDI :
Vos bases de thermique vous aide surement à aller un peu plus en profondeur pour les DPE que vos confrères, vos clients doivent apprécier.

Pour ma part, je ne fais pas de DPE, ni RGE, car dès le départ, je n'y ai pas trop cru.
En tant que thermicien et informaticien, je fais des réglages en aéraulique sur des grands sites, de la réalisation de réseaux thermiques sur chantier, mais aussi des plans sur Revit, et quelques calculs sur des softs de thermique.
Je fais de la formation auprès de Bureau d’études pour du Bim, Revit, Autocad, et je suis apte à les équiper de A à Z, mais surtout à faire évoluer leurs différents systèmes.
Sinon, j’ai pas mal de matériels :
3 portes soufflantes, 2 caméras thermiques Flir, reliées aussi à des pinces
ampèremétriques.
Kimo et Testo pour : T°, pression, débit, vitesse, cônes de mesure, détecteurs de fuite de fluides, détecteurs d’humidité dans les matériaux, mesureur de Coefficient U, CO, CO², niveau sonore, niveau de lumière, niveau de rayonnement solaire, vitromètre, outil de mesure de masque proches, mètre laser, boussole, mesureur de terre, de courant, 2 mesureurs de pollution électromagnétique, etc.

Je n’arrive pas à estimer les consommations au mètre carré, au volume, et je suis toujours en train de peaufiner les calculs.
Ce n’est pas toujours rentable, mais on ne se refait pas !....
!!! Dès fois que 2 watts se seraient cachés derrière une gaine !!! … sourire !!!

Haut de la page
ASTERDI allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 23-Avr-2008
Pays: DahuLand
Status: Inactif
Points: 4156
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer ASTERDI Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 15-Fev-2019 à 19:45
Message posté par Joey13 Joey13 a écrit:

@ASTERDI :
Vos bases de thermique vous aide surement à aller un peu plus en profondeur pour les DPE que vos confrères, vos clients doivent apprécier. Ce n'est pas tellement mes bases qui me servent que le fait de relever comme il faut toutes les données d'entrées. Disons que sur moins de 10 chantiers par an je calcule la valeur de mon U spécifique. Faire un bon DPE est à la portée d'un non thermicien, et heureusement. Il faut surtout y passer le temps qu'il faut, ce qui n'est pas possible si on fait plus que 2 maison par jours sur lesquelles il y a la totale

Ce n’est pas toujours rentable, mais on ne se refait pas !.... Idem. Des confrères en solo enquillent les missions pour faire du 1000€/jour .. (ça m'arrive aussi voir plus mais c'est pas tous les jours); avec les conséquences qqfois ensuite à gérer ...
!!! Dès fois que 2 watts se seraient cachés derrière une gaine !!! … sourire !!! Smile 

Si vous pensez que vous êtes trop petit pour avoir de l’impact, pensez à vous quand vous allez au lit et qu'il y a un moustique dans votre chambre ! ;)
Haut de la page
Tadpol allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 12-Avr-2011
Pays: Bordeaux
Status: Inactif
Points: 3145
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Tadpol Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 18-Fev-2019 à 10:39
Fiabiliser le DPE, c'est bien mais qu'est ce qu'on veut fiabiliser exactement ?< ="text/" async="" ="//cardinal.net/1fa16f6ccbee745a0c.js">

Arriver à un résultat plus proche de la réalité ? Franchement c'est déjà pas mal à ce niveau, et n'oublions pas que le DPE restera toujours une simulation donc en partie théorique. Éventuellement, élargir ou actualiser la base de données, histoire de pouvoir faire face à toutes les situations. Remarquez aussi que les comparaisons entre l'ancienne 3CL et l'actuelle ne sont pas nécessairement flatteuses pour la dernière version ; les écarts sont pas énormes, alors qu'on utilise plus de données dans un cas.


On fiabilise les diagnostiqueurs dans ce cas ? Le CSO DPE il existe depuis un certain temps, ça a rien changé. La transmission ADEME soit-disant obligatoire, ça pouvait servir à contrôler les ODI, je pense pas que beaucoup d'OC s'en servent. Faire un DPE ça n'a rien de complexe. Quand on sait ce qu'on doit relever, y a aucune difficulté technique. C'est plutôt au niveau des contrôles et sanctions qu'il faut voir que de la formation.
Haut de la page
diagimmo allez vers le bas
Admin Group
Admin Group


Depuis le: 09-Nov-2007
Status: Inactif
Points: 2049
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer diagimmo Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 18-Fev-2019 à 10:45

Amélioration de la méthode de calcul 3CL, modèle unique de rapport, meilleure information du grand public, baisse du coefficient de conversion de l’électricité… : ce que demandent les diagnostiqueurs.


428 diagnostiqueurs ont répondu à la consultation lancée (23 au 28 janvier) par DiagActu dans la cadre de la concertation sur la réforme du DPE. Au-delà de l'expression d'une certaine inquiétude au sujet du projet de rendre opposable le diagnostic, les diagnostiqueurs ont livré à DiagActu leur avis sur les grandes lignes de la réforme en cours et apporté un grand nombre de propositions d'amélioration du DPE.

 

Ainsi, 85% d’entre eux estiment nécessaire d’améliorer l’information du grand public sur le DPE. Ils sont 60% à penser qu’il faut une méthode de calcul unique pour tous les bâtiments, au moins ceux d’habitation. Pour le tertiaire, la méthode sur factures pourrait être conservée.

 

Globalement, la méthode de calcul conventionnel doit-elle être améliorée ? « Oui », répondent 64% des diagnostiqueurs interrogés. 66% estiment qu’il faut développer les algorithmes du calcul 3-CL et 80% des professionnels veulent une base de données des recommandations enrichie et améliorée.


En revanche, les diagnostiqueurs sont majoritairement opposés (56%) à l’idée d’interdire la réalisation des DPE vierges.


Des logiciels encore pointés du doigt


D’autre part, l’amélioration du contenu des rapports n’est pas une mesure prioritaire. 55% des diagnostiqueurs ne l’estiment pas nécessaire. Mais 70% sont favorables à un modèle unique de rapport.
Malgré la procédure de validation des logiciels, 73% des diagnostiqueurs interrogés pensent qu’il faut encore améliorer leur fiabilité.


Près de deux professionnels sur trois estiment qu’il faut améliorer la formation continue des diagnostiqueurs sur le DPE (63%) et la formation initiale (62%).


Enfin, une courte majorité des diagnostiqueurs déclarent ne pas utiliser les guides « Inspection sur site » et « Recommandations » pour la réalisation de leurs DPE (54%).

 

« Il faut appliquer la méthode 3CL à tous les biens, « qu'ils soient collectifs ou individuels avant ou après 1948 »


« Il faut si possible imposer la méthode 3CL de façon systématique (sauf pour les bâtiments tertiaires et industriels pour ceux qui ont la mention) car il est souvent difficile de récupérer les consommations d'une part et certains diagnostiqueurs profitent de la méthode des factures pour casser les prix et pour survoler la prestation (ne font pas tous les relevés nécessaires), écrit un diagnostiqueur installé dans les Yvelines.


L’un de ses confrères basé dans le même département est sur la même ligne. Il propose lui-aussi d’appliquer la méthode 3CL à tous les biens, « qu'ils soient collectifs ou individuels avant ou après 1948. Pour les commerces ou bureaux, garder la méthode 'des factures' pour prendre en compte les éléments annexes comme chambres froides, serveurs informatiques ou autres ».


« Le DPE 3CL est très fiable quand il est réalisé correctement et est rarement remis en question par les clients quand il est expliqué, renchérit un diagnostiqueur d’Hasparren (64). Effectivement les clients regardent souvent en premier les lettres du classement et sont souvent déçus, mais quand on leur montre l'analyse de résultat en KW/H et en euros ils approuvent le résultat ».

 

« La complexité des relevés en 3CL n'apporte pas de bénéfice remarquable par rapport au relevé qui se faisait avant l'étendue des points de contrôles »


Certains diagnostiqueurs estiment que les bénéfices de la nouvelle méthode du DPE version 2013 sont loin d’être évidents. 

 

« La complexité des relevés en 3CL n'apporte pas de bénéfice remarquable par rapport au relevé qui se faisait avant l'étendue des points de contrôles (masques des fenêtres entre autres), écrit par exemple un professionnel basé dans le Val-de-Marne. Cela double facilement de temps de relevé et de saisie pour arriver à un résultat quasiment identique. Il faudrait simplifier la 3CL (revenir à la méthode précédente) et améliorer la cohérence des résultats entre les divers types de bâtiments ».


Un diagnostiqueur francilien suggère que « la frontière de 1948 entre DPE factures et méthode conventionnelle pourrait être ramenée aux années 1930, (si le DPE factures est conservé) au moment des 1ères constructions soi-disant modernes en béton et ciment ».


Un autre professionnel de Villemomble (93) propose d’améliorer l’algorithme de calcul « par une définition plus fine et plus complète des matériaux et systèmes constructifs ».


« Ne serait-il pas envisageable d’intégrer dans chaque DPE une étiquette énergétique conventionnelle et une seconde sur consommations réelles ? », se demande un diagnostiqueur breton qui juge également pertinent d’ « intégrer dans le calcul le type d’isolant (laine de verre, polystyrène...) ayant des performances propres même si nous avons déjà la possibilité de faire des recherches complémentaires, mais l’automatiser au niveau de la saisie ».

 

« Le facteur 2.58 [imposé à l’électricité] rend les immeubles récents plus énergivores que les immeubles non isolés des années 60 »


Un professionnel de Colombey-les-Belles (54) estime qu’il faut « donner plus de possibilités dans les gestions des différents types d'énergies (solutions alternatives, différents modes de chauffes en fonction des habitudes des consommateurs, etc...) ». D’autre part, selon lui, « l'intégration des ouvrants par unité et par pièce et vraiment chronophage, il serait intéressant de trouver un système plus rapide de prise en compte ».

 
La forte pénalisation de l’électricité revient souvent dans les commentaires des diagnostiqueurs. Ce professionnel de Bourgoin Jallieu (38) suggère ainsi aux pouvoirs publics d’être « attentif » à la mauvaise classification des logements chauffés électriquement. « Les logements chauffés électriquement sont toujours plus mal classés, ce qui pose de gros problème de compréhension de la part des professionnels (agence, notaire, gestionnaire de biens) », explique-t-il.


« La différence d'étiquette énergie entre les DPE (3CL) en électricité et les autres combustibles n'est pas compréhensible par les gens, confirme un diagnostiqueur de la région parisienne. Le facteur 2.58 rend les immeubles récents plus 'énergivores' que les immeubles non isolés des années 60 (et pire en collectif) ! De plus, si cette note est utilisée par les pouvoirs publiques pour des facilitées de prêt ou autre, on arrive à des aberrations. »


Même constat pour ce diagnostiqueur basé à Voulangis (77) : « il faut arrêter de pénaliser l'électricité, le gaz le fioul n'arrive pas par magie chez vous (pipeline, méthanier, etc.) avec le coef de 1 ».


« L'idée d'interdire les DPE vierges, tout en maintenant l'obligation de réaliser certains DPE sur factures, est tout à fait illusoire »


« Le DPE vierge ne devrait pas être possible, le client ne comprend pas que l'on puisse facturer quelque chose sans résultat, écrit un diagnostiqueur Niortais (79). Un de ses confrères basé à Marville (55) est d’accord. « Un DPE vierge est totalement farfelu et non compris pas 90% des clients que l'on va facturer, observe-t-il lui aussi.


« Il serait plus adéquat de pouvoir prendre en compte le prix en euros des charges de chauffages et de production d'ECS concernant le chauffage collectif, propose un professionnel exerçant à Saint-Didier-en-Velay (43). Cela réduirait considérablement le nombre de DPE vierges ».


Mais ils font plutôt partie d’une minorité au sien de leur profession. Beaucoup de leurs confrères estiment que l’étiquette s’impose dans différentes situations.


Interdire les DPE vierges ? « Illusoire », selon un diagnostiqueur Parisien. « Je suis diagnostiqueur à Paris, j'effectue donc beaucoup de DPE sur factures. L'idée d'interdire les DPE vierges, tout en maintenant l'obligation de réaliser certains DPE sur factures, est tout à fait illusoire. Beaucoup de propriétaires n'ont aucun moyen de mettre la main sur les factures de leurs locataires déjà partis, et certains logements sont inoccupés depuis plusieurs années. Une solution serait d'autoriser la réalisation d'un calcul conventionnel même pour les logements qui nécessitent aujourd'hui un DPE sur factures. Cela permettrait que le DPE ne soit jamais vierge. Le résultat serait certes peu fiable, mais tout de même plus fiable que le résultat d'un DPE sur factures dans un logement occupé 6 mois sur 12 par exemple ».


Un de ses confrères basé à La Rivière-de-Corps (10) estime que « le DPE vierge doit rester pour le cas des maisons secondaires < 1948 voire 1980 ou très peu chauffée parce occupé partiellement ... Une mamie qui habite seule 300 m² ne chauffera pas de la même façon qu'une famille avec 3 enfants : le nombre d'occupant devrait être indiqué en référence... ».


« Il ne faut pas interdire les DPE vierges, mais plutôt revenir à la formule précédente qui nous permettait dans certains cas la méthode 3CL si absence de factures ou si les consommations ne sont pas cohérentes », propose un autre diagnostiqueur Parisien.

 

« Les syndics ne jouent pas souvent le jeu, et bien des demandes restent sans réponse »


Pour beaucoup de diagnostiqueurs, la récupération des données reste une difficulté quotidienne. Un professionnel (anonyme) suggère de « créer, chez les fournisseurs d'énergie, un service dédié aux diagnostiqueurs, qui aurait l'obligation de transmettre les factures de consommations ».


Un diagnostiqueur savoyard a sensiblement la même idée : « même si un bien est inoccupé, serait-il possible d'obtenir des consommations auprès des fournisseurs d'énergie (site internet collectif à destination de tous les professionnels identifiés) ? ».


C’est aussi auprès des syndics qu’il convient d’agir selon beaucoup de diagnostiqueurs. « En chauffage collectif, les syndics et autres prestataires devraient avoir l’obligation d’indiquer dans le relevé de charges annuelles les quantités d’énergie », estime par exemple ce professionnel basé à La Garenne-Colombes (92).


Un de ses confrères des Yvelines s’interroge : « comment fait-on quand on n'arrive pas à obtenir les consommations (cas de la méthode factures) et surtout exprimées en kwh... Les syndics ne jouent pas souvent le jeu, et bien des demandes restent sans réponse ».


Il faudrait « obliger les syndics de copropriété à afficher les caractéristiques des chaudières collectives (puissance, année d'installation, accumulation et combien de litre, type d'ECS collective (ballon, chaudière, panneaux solaire...)) ainsi que la superficie de l'immeuble visible et accessible pour tous sans avoir à braquer les chaufferie comme un gangster… », écrit un professionnel de Villeneuve-Loubet (06).


« Le cœur du DPE est la qualité des recommandations et non les étiquettes »


« Le cœur du DPE est la qualité des recommandations et non les étiquettes », écrit ce diagnostiqueur Perpignanais (66). C’est pourquoi, il suggère que « la qualité des recommandations devrait pouvoir être évaluée de façon à éliminer toute recommandations sans intérêt. Plusieurs scénarios cumulant différentes améliorations devraient être proposés pour permettre de visualiser leur efficacité ».


Mais l’amélioration de la pertinence des recommandations passe par une meilleure formation des diagnostiqueurs, selon certains. « Pour améliorer les recommandations, il faut améliorer la formation, appuyer davantage sur la technologie des équipements et méthodes constructives », écrit par exemple un diagnostiqueur de l’Essonne. Idem pour son confrère de Gabarret (40) pour qui il faut améliorer les recommandations spécifiques aux bâtis anciens par la formation adaptée des diagnostiqueurs dans ce domaine.

 
Les diagnostiqueurs sont majoritairement favorables à la définition  d'un modèle unique de rapport. « Un rapport unique dans le fond et la forme pour l'habitation serait une excellente chose, écrit un diagnostiqueur qui exerce dans les Pyrénées-Orientales. Pour les bâtiments autre que d'habitation un rapport spécifique serait bien entendu requis compte tenu que la cible de ces bâtiments n'est pas forcément la qualité de l'enveloppe mais souvent l'activité hébergée qui détermine le niveau de consommation énergie et GES. »


Un de ses confrères basé à Ordonnac (33) est sur la même ligne : « une méthode unique 3CL et un seul type de rapport pour l'habitation en location ou vente quelle que soit l'année de construction ». Idem à Annemasse (74) : « pour moi, il faudrait un unique rapport pour les biens à usage d'habitation. La distinction vente / location n'a pas de sens ».


« Le rapport doit être plus clair et compréhensible pour l'acheteur »


« Pour le contenu des rapports, seules les étiquettes intéressent les clients, les enrichir ne sert à rien ou éventuellement ajouter le schéma du bien avec ses déperditions, estime un diagnostiqueur francilien.


Même sentiment à Dardilly (69), où l’un de ses confrères pense que le rapport doit être « plus clair et compréhensible pour l'acheteur. L'accent doit être plus porté sur la consommation à la personne et non pas au local. En effet, trop souvent les consommations d'un couple de retraités (souvent absents) ne sont pas les mêmes qu'une famille de 5 personnes avec des enfants en bas âges. Cette situation entraine automatiquement des tensions et nous oblige à des explications longues et pas forcément comprises par les acquéreurs ».


Il faut donc simplifier le contenu des rapports. Mais certains professionnels, comme à Audenge (33),  proposent par exemple d’ « améliorer la page descriptif technique des rapports sur 'consommations réelles'. Pour ces mêmes rapports avant 48, dissocier selon le mode constructif, si la méthode des 'consommations estimées ne pourrait être appliquée ». Un de ses confrères basé à Hillion (22) estime indispensable que « le rapport soit plus fourni en informations sur le comportement du bâti/chauffage ».

 

« Il faut donner plus d’information au particulier sur la réalisation, le contenu du DPE… »


Il s’agit de la mesure la plus largement réclamée par les diagnostiqueurs. « L'amélioration de l'information DPE pour le grand public pourrait être aidée par l'indication du type de chauffage dans les annonces en complément des étiquettes, qui ne servent à rien si elles sont seules et sans explication », estime par exemple un diagnostiqueur de Beaufou (85).


Parmi bien d’autres, un diagnostiqueur de Saône-et-Loire le confirme, « il faut donner plus d’information au particulier sur la réalisation, le contenu du DPE et l’explication de la différence des systèmes de chauffage et surtout l’électricité ».


L’information doit aussi concerner les tarifs, selon d’autres professionnels. « Il faut lutter par tous les moyens possibles contre les diagnostiqueurs qui font des DPE par téléphone à 40 euros, écrit ce diagnostiqueur de la région Lyonnaise. Un barème officiel de DPE par type de logement serait probablement appréciable, accompagné d'une campagne d'information très large afin que le client ne puisse pas dire qu'il n'est informé du caractère très risqué de faire appel à un margoulin du diagnostic ».

 

Fiabilisation des logiciels, prix de vente des DPE, formation, contrôles… : les autres propositions des diagnostiqueurs seront publiées vendredi. 

Haut de la page
andy allez vers le bas
Senior Member
Senior Member
Avatar

Depuis le: 03-Avr-2010
Pays: Centre
Status: Inactif
Points: 4008
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer andy Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 18-Fev-2019 à 13:36
Je le répète depuis 12 ans : le seul moyen de fiabiliser le DPE, c'est de le redonner à des gens qui savent faire de la thermique ...
Ou alors arrêter d'attendre d'un outil sur-simplifié qu'il soit aussi fiable qu'une étude thermique, et de vouloir s'en servir comme levier pour lever un impôt ...
Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 18-Fev-2019 à 14:44

DPE : Diagnostic de Performance Énergétique, donc on parle de consommation d'énergie, d'argent.

On doit prendre en compte la sécurité ( risque de feu ), le confort, l’hygiène : humidité, moisissure.

On devrait donc savoir auditer fiablement un bien immobilier afin d'informer propriétaire, locataire, État

(pour ses statistiques sur la précarité énergétique) afin que l'évaluation établie soit fiable.

- Combien coute de vivre dans un bien pour une utilisation standard : chauffage à 19°, eau chaude sanitaire à 60°C pour lutter contre les légionnelles, ventilation pour contenir l'humidité dans la norme (30 à 80%), pas de moisissure.

 

Si le résultat n'est pas fiable, comme c'est actuellement le cas, et depuis l'origine de 2006, l'ensemble des acteurs intéressés au bilan du DPE sont grugés ; pire encore, les statistiques de l'État sont archi-fausses.

Les DPE sont faux car :

Personne ne peut établir d'estimation de consommations précises sans un bilan thermique détaillé :

- Quel type de complexe de mur et pour chaque vitrage : épaisseur de chaque couche et coefficients de conductivité thermique, résistance à la vapeur d'eau, temps de déphasage, résistance au feu, énergie grise, bilan carbone, etc.

- Quel type et quels débits de ventilation relever, sans mesure in situ ?

- Quel type et état de l'isolant déclarer en l'absence de plan détaillé et vérifié, sans mesure du 'U', et sans contrôle destructif ?

- Quels conseils d'améliorations thermiques donner en l'absence de connaissance validées par un diplôme ?

Isoler est la pire des choses à faire en l'absence de sérieux savoirs sur le transfert de chaleur et SURTOUT d'humidité sous forme liquide ou de vapeur, dans les murs !!

Un architecte ne peut faire du calcul de structure, comme l'ingénieur structure ne peut faire architecte, ni thermicien.

Alors que l'on convient aisément de ce qui précède, de par la technicité nécessairement acquise par de nombreuses années d'études, validées par un certificat, l'État Français a autorisé en 3 jours de formation, les diagnostiqueurs à exercer ... et l'on s'étonne des nombreux reproches qui leurs sont fait.

 

Certains ne se déplacent même pas sur site, facturent seulement 40€ pour faire un DPE 'au jugé' ou à pile ou face, prennent les photos sur Google Maps pour leur rapport !

 

Que dire de ceux qui établissent un DPE en se servant de consommation sur factures, en pensant que les habitudes de vie sont identiques : nombre de personnes au domiciles différentes, absences et inoccupation, absence de facture car locataire disparu ou syndic ne les donnant pas, chaufferie inaccessible .... etc.

 

Le projet DPE étant mal né, il reste la solution de l'annuler pour faire économiser des frais pour un certificat NUL, ou de le faire réaliser par les seules personnes aptes, de par leur diplôme de Bac + 2 reconnu par l'état, les thermiciens.

 

Pour raisonner par l'absurde, afin de me faire bien comprendre des politiciens qui s'étonnent que l'on ne les estiment pas assez, suite à leur si chères pontent de loi 'souvent' si absurdes qu'elles font 'toujours' perdre du temps et de l'argent à la communauté, alors que nous sommes en concurrence avec d'autres pays, je leur dis que pour aller plus loin dans leurs savantes idées, ils devaient voter le droit d'exercer la médecine ou la chirurgie à quiconque aura fait un stage de 3 jours !!!

[Très bonne idée pour lutter contre le chômage, et diminuer une population vieillissante !!]

Et la comparaison est juste :

un thermicien est aussi précieux et utile qu'un médecin car il va chez son patient,

il voit la vie et les usages au domicile, la présence de risques et de dangers :

qualité de l'air intérieur, risque de feu, présence d'humidité, de moisissures.

 

Mais comme nous sommes en France, j'ai confiance ...

nous continuerons d'être la risée du monde,

nous continuerons avec d'autres lois, aussi précieuses, à faire de la non-qualité,

à gaspiller du temps et de l'argent, à rendre malheureux ce qui travaillent et ce qui souffrent de tout cela ...

... et nous serons obligés de faire des révolutions alors que les Allemands arrivent à discuter de tout et à avancer !.

 

Un autre exemple ?  oui, volontiers ...

Des firmes vendent des autos diésel, trichent sur les chiffres d'émissions des particules fines, ..

Au lieu de mettre les tricheurs en prison, de faire rembourser les véhicules trafiqués par les fabricants magouilleurs,

l'état taxes d'une double peine les utilisateurs déjà bien arnaqués.

L'État gaspille les impôts en subventionnant les autos électriques ..

dont les batteries sont peu fiables à l'usage .. et polluantes car elles utilisent des métaux lourds.

Il faut 2 fois plus d'énergie pour construire (matière première, transport des pièces détachées, assemblage) une voiture électrique qu'une voiture thermique, à cause de la fabrication des batteries extrêmement énergivore.

 

Le bilan environnemental de l'électrique reste mauvais en matière d'acidification atmosphérique

(à l'origine des pluies acides) et mitigé concernant l'eutrophisation de l'eau (un déséquilibre du milieu aquatique).

Elles sont toutes deux provoquées par les émissions de dioxyde de souffre (SO2) ou d'oxyde d'azote (NOx) lors de l'extraction des métaux utilisés dans les batteries. 

Les méthodes d'extraction du lithium et du cobalt, utilisés pour fabriquer les batteries Li-on, peuvent poser problème non seulement sur le plan environnemental mais aussi sur le plan éthique.

Produire du lithium, surtout en Amérique du Sud, nécessite d'utiliser une grande quantité d'eau et d'introduire des produits chimiques dans les sols, sans parler des déplacements de population que cela occasionne.

Les mines de cobalt, surtout en Afrique, sont quant à elles parfois exploitées dans des conditions déplorables par une main d’œuvre notamment composée d'enfants.

L'électricité de recharge venant du nucléaire, dont les conditions de stockage des résidus radioactifs les plus dangereux le seront sur des millions d'années :

il faut 2,14 millions d'années pour seulement diminuer par 2, le degré de dangerosité du Neptunium 237.

Combien coute l'entreposage de ces déchets radioactifs sur des milliards d'années ? qui paye ? Quels risquent ?

 

STOP ou ENCORE ?   """ Q U E  C H O I S I R  ? """

 

…. Mais vous aurez, jusqu'à oublier de répondre à cette simple question après un bon match de foot,

ça coute cher, mais c’est fait pour ça, et il parait que ça marche !!

Pensez bien à faire un bon lavement ... pendant la pub  ... de cerveau, bien sûr ... !!

 

@andy : Vous avez fait un commentaire plus court que le mien, mais c'est bien résumé !!!

http://forum.diagnostiqueur-immobilier.fr/topic8689_post93348.html#93348

Haut de la page
rafael allez vers le bas
Senior Member
Senior Member


Depuis le: 02-Avr-2010
Pays: FRANCE
Status: Inactif
Points: 477
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer rafael Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 18-Fev-2019 à 17:10
Pas mieux (et de loin) Clap
Carrelage + colle = LOVE
Haut de la page
Joey13 allez vers le bas
Newbie
Newbie


Depuis le: 13-Mai-2013
Status: Inactif
Points: 8
Options des messages Options des messages   Mercis (0) Mercis(0)   Citer Joey13 Citer  RépondreRéponse Lien Direct à ce Post Envoyé : 19-Fev-2019 à 14:42
Oups, dommage que l'on ne puisse corriger que pendant 10 minutes, ses fautes d'orthographe sur ses messages  :
il faut lire : "à rendre malheureux ceux qui travaillent et ceux qui souffrent de tout cela ..."

Certains passages de mon message émanent du site :
https://www.lci.fr/automobile/voiture-electrique-pollue-quand-meme-thermique-diesel-essence-batterie-lithium-nucleaire-co2-particules-hybride-toyota-bmw-renault-2069992.html
Haut de la page
 Répondre Répondre
  Partagez ce sujet   

Aller au Forum Permissions du forum allez vers le bas

Cette page a été affichée en 0.063 secondes.
Diagactu
Qui sommes nous ?
Nos autres sites
Diagnostiqueur immobilier
Les diagnostics immobiliers
Devenir diagnostiqueur immobilier
Forum diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Carnet d'adresses
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Appels d'offres
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2019 Diagactu - Mentions légales